Modélisation des risques phytosanitaires liés à des espèces exotiques

Exemples d'applications canadiennes : Chancre du mélèze d'Europe

Ce champignon a été découvert pour la première fois dans l'Est du Canada en 1980 et n'est actuellement présent que dans le sud du Nouveau-Brunswick et dans la partie continentale de la Nouvelle-Écosse. Il peut provoquer l'apparition de chancres sur les rameaux, les branches et la tige principale chez toutes les espèces de mélèze (Larix), mais infecte principalement le mélèze laricin (Larix laricina [Du Roi] K. Koch). Dans certaines régions d'Europe, le mélèze est exclu des programmes de reboisement en raison de cette maladie.

Plage de conditions climatiques actuelles

Carte de la probabilité d'apparition du chancre scléroderrien dans Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Écosse
Bleu : Plage; Jaune : Centre

La carte montre l'aire de répartition canadienne prédite (domaine bioclimatique) du chancre du mélèze d'Europe. Elle a été produite à l'aide des données compilées de 1980 à 1997 sur les localités du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse où la présence du chancre a été relevée. L'image confirme, comme nous le pensions, que cette maladie est confinée à des régions à climat maritime. Aucune autre région du pays n'a un tel profil climatique, laissant supposer que les risques sont minimes dans les autres parties de l'aire de répartition du mélèze. Cette carte ne signifie pas que toutes les régions situées dans l'aire de répartition climatique du chancre sont infectées par cette maladie, mais bien qu'elles offrent des conditions climatiques appropriées. La superposition de l'aire de répartition climatique prédite avec les données de l'Inventaire forestier national laisse supposer que cette zone contient quelque 6 millions de mètres cubes de mélèze laricin et peut être menacée si la mortalité survient à grande échelle et frappe tous les arbres.

Plage de conditions climatiques prévue

Plage de conditions climatiques prévue
Bleu : Plage; Jaune : Centre

L'Inventaire forestier national a une résolution grossière et ne fait qu'indiquer les espèces et les volumes présents : il faut donc l'interpréter avec prudence.

Répartition climatique prévue pour la période 2010-2039

Carte de répartition climatique prévue pour la période 2010-2039

L'aire de répartition climatique du chancre, pour la période 2010-2039, prédite à l'aide d'un scénario de changement climatique futur est illustrée. Fait intéressant à noter, le domaine climatique du chancre du mélèze d'Europe pourrait diminuer avec le temps, mais aussi s'étendre à une partie de Terre-Neuve. Il convient de souligner qu'il ne s'agit que d'un scénario et qu'il faut faire preuve de prudence lors de son interprétation.

Dernière mise à jour :