Annuaire des employés du Service canadien des forêts

Michel Cusson

Chercheur scientifique, physiologie et biochimie des insectes
Centre de foresterie des Laurentides
1055, rue Du P.E.P.S., C.P. 10380
Québec, Québec, G1V 4C7

Tél. : (418) 648-3944

Profil

Activités de recherche :

  • Étude des ravageurs forestiers et de leurs ennemis naturels à l’échelle de leurs gènes et des protéines qu’ils encodent.
  • Identification de gènes constituant un maillon fort (ennemis naturels) ou un maillon faible (insectes ravageurs) et pouvant être utilisés ou ciblés, respectivement, dans l’élaboration d’outils et de stratégies de lutte antiparasitaire.

Qu’ils soient indigènes ou exotiques, les insectes ravageurs ne cessent de créer de nouveaux défis en matière de protection des forêts et il est approprié, dans ce contexte, d’évaluer les possibilités qu’offrent la génomique et les biotechnologies comme outils pour la mise au point de solutions efficaces et acceptables, sur le plan environnemental, aux divers problèmes que posent les insectes nuisibles.

Principaux insectes ravageurs étudiés :

  • tordeuse des bourgeons de l’épinette, Choristoneura fumiferana
  • longicorne brun de l’épinette, Tetropium fuscum
  • agrile du frêne, Agrilus planipennis
  • chenille à houppes blanches, Orgyia leucostigma
  • arpenteuse de la pruche, Lambdina fiscellaria fiscellaria

Il arrive aussi que nous utilisions des modèles expérimentaux qui ne sont pas des ravageurs forestiers, ces derniers se prêtant parfois difficilement à une évaluation rapide de certaines hypothèses.

Ennemis naturels étudiés :

  • virus (« polydnavirus ») transmis à la tordeuse des bourgeons de l’épinette par les guêpes endoparasitoïdes Tranosema rostrale et Glypta fumiferana
  • baculovirus qui infectent les tordeuses du genre Choristoneura

Professeur associé (i) au Département de biochimie, de microbiologie et de bio-informatique et (ii) au Département de microbiologie-infectiologie et immunologie de l’Université Laval.

Collaborateurs du SCF

  • Génomique de l’agrile du frêne (collaboration à un projet piloté par Daniel Doucet)
  • Virus des tordeuses du genre Choristoneura (collaboration à un projet piloté par Christopher Lucarotti)

 

Études

Diplômé en biologie de l’Université de Sherbrooke (1981). Maîtrise en gestion des ravageurs de Simon Fraser University (1985) et doctorat en biologie de l’Université Laval (1989). Stage postdoctoral à University of Toronto (laboratoire du professeur Stephen S. Tobe) (1989-1991).

Publications

Projets de recherche du Service canadien des forêts