Forêts

Options d’adaptation proposées dans la littérature

Voir les options d’adaptation de chaque référence

Sous-système Objectifs visés de l'adaptation Vulnérabilité générale Vulnérabilité spécifique Option d'adaptation Références
Biophysique Réduire les facteurs de stress Invasion d’espèces Invasion par des espèces exotiques Contrôler de manière proactive les espèces envahissantes (plantes, insectes et maladies).
Biophysique Réduire les facteurs de stress Invasion d’espèces Invasion par des espèces exotiques Contrôler de manière proactive l’origine des arbres plantés en milieu urbain en sélectionnant les espèces d’arbres les mieux adaptés aux conditions locales et pouvant offrir les biens et services écosystémiques voulus. Les arbres mal adaptés ou soumis à un stress sont plus susceptibles d’être attaqués par des ravageurs. Ils peuvent être une porte d’entrée pour les ravageurs exotiques qui perturbent les forêts naturelles.
Biophysique Réduire les facteurs de stress Résilience de la forêt Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Gestion multisectorielle intégrée du territoire pour réduire les facteurs stressants actuels et leurs effets cumulatifs : 1) Réglementer les polluants atmosphériques, les émissions de CO et l'aménagement des forêts comme puits de carbone; 2) Gérer les impacts du tourisme, des activités récréatives et du broutage; 3) Restaurer les zones dégradées pour maintenir la diversité génétique et favoriser l’état de santé des écosystèmes; 4) Réduire la fragmentation du paysage.
Biophysique Réduire les facteurs de stress Résilience de la forêt Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Travailler avec les intervenants d'autres secteurs pour réduire au minimum les agents stressants qui échappent au contrôle du gestionnaire de la forêt.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Modifier les zones de transfert des semences.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Planter d’autres génotypes ou de nouvelles espèces en prévision du climat futur.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Concentrer les investissements sylvicoles dans les zones où l’on prévoit des climats relativement stables.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Reboiser les aires de coupe avec des espèces ou des populations susceptibles de s’adapter au nouveau climat.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Employer des techniques de contrôle de la végétation pour contrer la sécheresse.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Améliorer la croissance de la forêt par fertilisation.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Planter des semis de différentes sources, particulièrement de populations situés plus au sud et à plus basse altitude; planter des espèces génétiquement modifiées et déterminer les génotypes les plus appropriés.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Diminution du taux de croissance de la forêt Adapter les règles et les pratiques sylvicoles pour maintenir ou améliorer le taux de croissance des arbres. Par exemple, utiliser l’éclaircie précommerciale ou éliminer de manière sélective les individus dominés, endommagés ou de piètre qualité pour augmenter la disponibilité des ressources pour les autres arbres.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Planter le sous-étage avec d’autres espèces ou d’autres génotypes si la régénération préexistante est inacceptable.
Biophysique Réduire la sensibilité Productivité de la forêt Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Abaisser l’âge d’exploitation et replanter afin d’accélérer l’établissement d’espèces mieux adaptées.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Créer des paysages favorisant la prévention des risques liés aux perturbations.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Développer des patrons de coupe et de régénération de la forêt qui produisent une diversité d’âges et de compositions dans les paysages pour réduire la vulnérabilité de la forêt aux futures épidémies d’insectes et de maladies.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Gérer activement les ravageurs forestiers.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Varier la forme et la taille des coupes à blanc et laisser des îlots de rétention ou des betes riveraines boisées pour réduire la vulnérabilité à l'augmentation potentielle des chablis.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Planter des mélanges d’espèces qui s'établissent suite aux perturbations naturelles — éviter les pratiques qui génèrent des peuplements uniformes après une perturbation, car ils peuvent être très vulnérables aux perturbations à venir.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Employer des techniques sylvicoles qui favorisent la productivité de la forêt et augmentent la vigueur des peuplements afin de réduire la vulnérabilité à la sécheresse et aux attaques d’insectes.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Planter des génotypes ou des espèces qui tolèrent la sécheresse, les insectes, les maladies ou les feux de forêt.
Biophysique Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Utiliser le brûlage dirigé ou d’autres traitements réduisant le combustible pour diminuer le risque de feux de forêt et le niveau de vulnérabilité aux épidémies d’insectes.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Productivité de la forêt Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Planter des mélanges nouveaux et plus variés d’espèces d’arbre dans les paysages.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Productivité de la forêt Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Planter des espèces dans des environnements plus variés.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Productivité de la forêt Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Migration assistée : expansion régionale de la limite septentrionale, intérieure et altitudinale des espèces pour le reboisement pour suivre les niches climatiques.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Perturbations Modification de la structure, de la composition et de la couverture forestières Optimiser les zones boisées en régénérant rapidement les zones dégradées.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Perturbations Modification de la structure, de la composition et de la couverture forestières Permettre aux forêts de se régénérer naturellement après des perturbations, quet c’est possible.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Améliorer la remise en production des forêts après les perturbations.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Aménager de manière à maintenir la complexité et la diversité des réponses aux conditions changeantes.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Maintenir ou restaurer les régimes de feux où les cycles historiques ont été modifés par une suppression qui a rendu les peuplements plus vulnérables aux feux sévères.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Réduire au minimum la fragmentation de l’habitat et maintenir la connectivité.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Conserver un paysage diversifié et hétérogène, avec un mélange d’âges, de compositions et de structures de peuplement, en appliquant différentes techniques sylvicoles.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Étudier la synchronie entre les arbres et les animaux (phénologie du développement) dans les relations parasitaires et mutualistes en portant une attention particulière aux espèces clés.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Réduire la densité des réseaux routiers permanents; mettre certaines routes hors service pour un certain temps et les remettre en état par la suite pour optimiser les zones forestières productives.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Pratiquer une foresterie à faible intensité et empêcher la conversion en plantations.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Protéger les espèces les plus menacées ex-situ. Par exemple, en créant des réserves artificielles ou des arboretums pour préserver les espèces rares.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Faciliter les changements dans l’aire de répartition des espèces en les introduisant dans de nouvelles régions.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Préserver les types de forêts représentatifs de tous les gradients environnementaux dans des réserves; protéger les zones forestières peu perturbées par les activités humaines; protéger les refuges climatiques à plusieurs échelles.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Déterminer et protéger les groupes fonctionnels et les espèces clés.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Utiliser des systèmes sylvicoles qui préservent la diversité génétique des espèces et des paysages.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Créer des corridors de migration pour les espèces et la protection des habitats; prévoir des zones tampons pour ajuster les limites des réserves; considérer les habitats riverains et les zones transitionnelles écologiques.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Préserver la diversité génétique, des espèces et des conditions des écosystèmes.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Mettre en œuvre des programmes de restauration pour recouvrer la perte d’hétérogénéité de la structure et de la composition des peuplements découlant des pratiques d'aménagement antérieures.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Protéger les zones démontrant un haut potentiel évolutif, notamment les points névralgiques de la biodiversité.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Érosion accrue du sol en raison de l’augmentation des précipitations et de la fonte du pergélisol Adopter des pratiques comme le maintien, la mise hors service et la réfection des routes pour atténuer le ruissellement des sédiments causé par l’augmentation des précipitations et à la fonte du pergélisol.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Érosion accrue du sol en raison de l’augmentation des précipitations et de la fonte du pergélisol Restraindre les activités de coupe à la période hivernale pour diminuer la nécessité de construire de nouvelles routes et la perturbation du sol.
Biophysique Renforcer la capacité d’adaptation Résilience de la forêt Érosion accrue du sol en raison de l’augmentation des précipitations et de la fonte du pergélisol Atténuer la perturbation du sol au moyen d’activités de coupe à faible impact.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Reduction of forest sinks and increased CO2 emissions northern forest ecosystems due to increased frequency and severity of forest disturbances. Mettre hors service et remettre en état les routes pour optimiser les puits forestiers.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Reduction of forest sinks and increased CO2 emissions northern forest ecosystems due to increased frequency and severity of forest disturbances. Améliorer la croissance de la forêt et la séquestration du carbone par la fertilisation.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Reduction of forest sinks and increased CO2 emissions northern forest ecosystems due to increased frequency and severity of forest disturbances. Réduire la densité du réseau routier permanent pour optimiser les puits forestiers.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Reduction of forest sinks and increased CO2 emissions northern forest ecosystems due to increased frequency and severity of forest disturbances. Réduire le risque que l’écosystème forestier devienne une source de carbone.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Reduction of forest sinks and increased CO2 emissions northern forest ecosystems due to increased frequency and severity of forest disturbances. Modifier les pratiques d’éclaircie (période et intensité) et la durée de la révolution pour accélérer la croissance et l'accumulation du carbone.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Détérioration de l’état de santé et de la viabilité des écosystèmes forestiers en raison des effets cumulatifs de multiples agents stressants Analyser les émissions de gaz à effet de serre produites par des opérations internes.
Humain Réduire les facteurs de stress Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Fragmentation de la forêt et perte de territoires boisés Utiliser l'approche triade pour le zonage du paysage; permettre l’exploitation forestière intense dans les zones les plus productives dont le climat devrait rester relativement stable selon les prévisions.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Diminuer les effets des perturbations naturelles sur les stocks de carbone en gérant les feux de forêt et les ravageurs.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Déterminer les zones où le déboisement peut être évité.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Déterminer les zones où la forêt est dégradée et où elle peut être remise en état.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Atténuer la perturbation du sol au moyen d’activités de coupe à faible impact.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Pratiquer une foresterie moins intense et empêcher la conversion en plantations.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Diminution des puits forestiers et augmentation des émissions de CO2 des écosystèmes forestiers du Nord en raison de l’accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières. Réduire la dégradation de la forêt et éviter la déforestation.
Humain Réduire les facteurs de stress Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Développer le marché de la bioénergie en utilisant le bois des zones perturbées.
Humain Réduire les facteurs de stress Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Établir des stratégies de commercialisation visant à démontrer que les produits du bois ont peu d'effets négatifs sur le climat et sont capables de séquestrer le carbone.
Humain Réduire les facteurs de stress Résilience socioéconomique Manque de souplesse Favoriser les activités d'aménagement forestier pouvant être incluses dans le système d’échange des crédits du carbone.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Effectuer des expériences de transplantation réciproque pour les espèces clés.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Mener des études comparant la croissance et la régénération des espèces d’arbres aux limites des aires de répartition des espèces.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Préparer des expériences (ex. plantations et traitements sylvicoles) qui évaluent des approches visant à augmenter la résilience ou faciliter les « modifications des écosystèmes » qui pourraient en cas de réussite s’appliquer aux peuplements ou à de gretes parties du paysage.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Étudier les changements dans les zones de transition des écosystèmes.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Modification de l’aire de répartition des plantes et des animaux Créer un programme de gestion des gènes pour maintenir des bassins diversifiés de gènes.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Diminution du taux de croissance de la forêt Concentrer l'aménagement dans les sites actuellement productifs et ceux susceptibles de le devenir davantage dans les conditions climatiques à venir. Réduire les efforts dans les sites peu productifs.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Diminution du taux de croissance de la forêt Inclure les variables climatiques dans les modèles de croissance et de rendement afin d’avoir des projections plus précises sur le développement futur des forêts.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Fonte des neiges plus abondante ou plus précoce qui modifie la période de débit de pointe et le volume des cours d’eau. Examiner la pertinence des normes actuelles de construction de routes et de ponts et s’assurer qu’elles atténuent adéquatement les effets possibles des changements de volume et de période des débits de pointe sur les poissons et l’eau potable.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Stocker les surplus de semences, car une plus grete utilisation des sources de semences locales pourrait nécessiter l’acquisition et le stockage de nombreux lots de semences différents.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Faciliter l’expansion des peuplements : déplacement des peuplements dans l’aire de répartition d’une espèce pour améliorer la productivité et la santé sous de nouveaux climats.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Utiliser des approches en génomique pour produire des données génétiques et des outils moléculaires pour : i) déterminer les espèces d’arbres et les populations vulnérables au changement climatique; ii) soutenir les programmes de croisement et les initiatives de migration; iii) peaufiner les modèles utilisés pour prédire l’aire de répartition et la productivité des espèces soumises au changement climatique.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Adapter les règles et les pratiques sylvicoles pour maintenir les relations espèces-sites optimales.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Revoir les directives concernant l’utilisation de la génétique pour le reboisement : assouplir les règles qui régissent le déplacement des semences d’un endroit à un autre; examiner les options pour modifier les limites et les systèmes en matière de transfert de semences.
Humain Réduire la sensibilité Changement dans les biens et les services fournis par les écosystèmes forestiers Les conditions du site ne conviennent plus aux populations ou aux espèces Concevoir et mettre en place des essais de multiples espèces et lots de semences à long terme pour tester les génotypes améliorés dans divers environnements climatiques et latitudinaux.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès interdit à la forêt Réévaluer les risques reliés aux feux de forêt au niveau régional et prévoir des périodes de diminution des activités de coupe.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès routier Se préparer à une diminution des activités de coupe en hiver.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès routier Revoir la conception des routes et des pistes en prévision d’une augmentation de l’intensité des précipitations.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès routier Réévaluer les débits de pointe des rivières et des cours d’eau et faire le lien avec les normes de conception des ponts et des routes.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès routier Réévaluer les zones de stabilité des terrains à la lumière de la modification des conditions du sol liée au changement climatique.
Humain Réduire la sensibilité Accès aux ressources Accès routier Éviter de construire des routes sur des terrains propices aux glissements de terrain où l’accroissement des précipitations et de la fonte du pergélisol peut augmenter le risque d’effondrement.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Inclure les aspects du changement climatique dans la planification, la construction et le remplacement des infrastructures.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Inclure les perturbations dans les règles de gestion et les plans d'aménagement forestier; développer et renforcer la capacité de gérer les risques; appliquer les approches d'aménagement écosystémique.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Créer des paysages susceptibles de diminuer les risques de feux de forêt autour des communautés; établir des stratégies contre les feux de forêt en milieu périurbain.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Sur le plan opérationnel, planifier la coupe, la coupe de récupération et la protection de l’environnement en vue d’éventuelles perturbations.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Faire des croisements pour accroître la résistance aux ravageurs et la tolérance à divers facteurs de stress climatiques et à des conditions climatiques extrêmes chez des génotypes particuliers.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Protéger les aires de grete valeur contre les feux de forêt au moyen de techniques efficaces de protection.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Adapter les calendriers de coupe de manière à récolter les peuplements les plus vulnérables aux épidémies d’insectes.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Réduire les pertes causées par les maladies au moyen des coupes sanitaires qui éliminent les arbres infestés.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Créer la technologie nécessaire pour permettre d’utiliser du bois de moindre qualité et de composition différente; modifier la technologie de transformation du bois.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Tenir compte des pertes causées par les perturbations à toutes les étapes de la planification.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Prévoir un approvisionnement variable en fibre.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Aménager les paysages de manière à atténuer la propagation d’insectes et de maladies.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Accroître la proportion des coupes de récupération au sein des niveaux de coupes d’aménagement durable.
Humain Réduire la sensibilité Perturbations Accroissement de la fréquence et de la sévérité des perturbations forestières Raccourcir la révolution afin de réduire la période de vulnérabilité des forêts aux perturbations et de faciliter le passage à des espèces plus appropriées.
Humain Réduire la sensibilité Invasion d’espèces Invasion par des espèces exotiques Améliorer la détection précoce et la stratégie de lutte liées aux espèces exotiques envahissantes.
Humain Réduire la sensibilité Invasion d’espèces Invasion par des espèces exotiques Adopter des politiques pour prévenir les perturbations des écosystèmes par des espèces exotiques afin de maintenir leur intégrité.
Humain Réduire la sensibilité Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Élaborer des plans d'aménagement forestier qui réduisent la vulnérabilité des forêts et des communautés dépendantes des forêts au changement climatique.
Humain Réduire la sensibilité Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Établir des objectifs pour les forêts futures soumises au changement climatique.
Humain Réduire la sensibilité Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Sélectionner la composition d'espèces d’arbres les mieux adaptées pour l’avenir.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Accroître la sensibilisation aux effets possibles du changement climatique et encourager la mise en place de mesures proactives (p. ex., les effets du changement climatique sur le régime des feux et les mesures proactives en ce qui concerne la gestion du combustible et la protection des communautés.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Resserrer les liens entre les chercheurs scientifiques et les gestionnaires afin de faciliter l’établissement de seuils de résilience pour les espèces clés et les processus des écosystèmes, déterminer les seuils qui seront dépassés, donner la priorité aux projets dont la probabilité de réussite est élevée et déterminer les espèces et la structure forestière qui sont tolérantes à l’accroissement des perturbations.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Mieux faire connaître et comprendre le changement climatique dans le secteur forestier : communications, discussions et éducation.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Renforcer le dialogue entre les groupes d’intervenants afin d’établir les mesures prioritaires à prendre pour permettre l’adaptation du secteur forestier au changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Soutenir la recherche sur le changement climatique, ses effets et les adaptations à ce changement et augmenter les ressources en science fondamentale pour identifier les impacts et les mesures d’adaptation liés au changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Accroître le niveau des connaissances techniques en élaborant du matériel pédagogique pour les employés et les intervenants du secteur forestier.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Combiner les modèles des processus écosystèmiques et les modèles spatiaux des paysages.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Délimiter les enveloppes bioclimatiques et prévoir les changements à venir.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Établir des modèles basés sur le processus de modification des aires de répartition des espèces et des écosystèmes.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Les données historiques sur les effets des conditions climatiques extrêmes peuvent fournir de l’information sur les réponses cumulatives aux conditions climatiques qui ne sont pas récentes.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Encourager l’adaptation sociétale.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Augmenter la capacité de réaliser des évaluations intégrées des vulnérabilités des systèmes à diverses échelles.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Examiner les politiques, la planification, la gestion forestière et les institutions de la société pour évaluer notre capacité à réaliser des objectifs sociétaux dans le contexte du changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Favoriser l’échange de connaissances, le transfert de technologies, le renforcement de la capacité et le partage de l’information sur le changement climatique; maintenir ou améliorer la capacité de communication et de réseautage.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Intégrer les nouvelles connaissances sur le climat futur aux plans et aux politiques pour l'aménagement des forêts de demain.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Inclure les variables climatiques dans les modèles de croissance et de rendement et intégrer les effets du changement climatique dans les analyses pour l’approvisionnement ligneux à long terme et les plans d'aménagement forestier.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Élargir les programmes d’éducation sur la conservation pour inclure le changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information S’entendre sur des scénarios de changement climatique normalisés aux fins d’analyse.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Favoriser l’apprentissage et l’innovation et effectuer des recherches afin de déterminer le moment et l’endroit pour mettre en œuvre des mesures d’adaptation.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de sensibilisation ou accès limité à l’information Prévoir la variabilité et le changement et en évaluer la vulnérabilité à l’échelle régionale.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Entamer un dialogue avec le public sur les valeurs et la gestion dans une période de changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Éliminer les barrières et établir des mesures incitatives pour favoriser l’adaptation au changement climatique; encourager la planification de l’adaptation à l’échelle locale et communautaire, appuyée par les connaissances et avec l’exercice d’un plus gret contrôle au niveau local.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Établir des mesures incitatives et éliminer les barrières pour améliorer les puits de carbone et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Faire participer le public à une évaluation des options d’adaptation pour l'aménagement forestier.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Fournir des tenures de longue durée pour encourager la prise en compte des aspects à long terme des décisions à court terme.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Intégrer le changement climatique dans les plans d’utilisation du territoire et envisager la possibilité de changements dans l’utilisation des terres à des endroits précis (p. ex. : une vocation forestière remplacée par une vocation agricole et vice versa)
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Se préparer à une augmentation de l'activité des feux de forêt.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Manque de souplesse Restructurer ou mettre en place des institutions pour faciliter l’adaptation rentable et efficace sur le plan économique et fournissent aux gestionnaires forestiers les outils nécessaires pour atteindre les objectifs de l'aménagement forestier.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Intégrer le changement climatique à long terme dans la planification face aux feux de forêt.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Établir des politiques, des plans et des pratiques flexibles pour l'aménagement forestier qui peuvent faire face au changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Pratique d'aménagement adaptatif : combiner rigoureusement l'aménagement, la recherche, la suivi et les moyens de changer les pratiques de manière à obtenir de l’information crédible et à modifier les activités d'aménagement par expérience; inclure les pratiques d’évaluation des risques.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Étudier les réponses des populations au changement climatique en portant une attention particulière à la croissance, aux processus de reproduction, aux taux de recrutement, à la mortalité et à la démographie, surtout pour les espèces importantes sur les plans écologique (espèces clés et dominantes) et économique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Suivre les changements dans les régimes hydrologiques, comme la modification des précipitations saisonnières (c.-à-d., pluie versus neige) et de leur intensité, par rapport à leurs effets sur les écosystèmes, la végétation et la croissance des arbres.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Suivre les changements dans les processus clés (p. ex., cycles nutritifs et hydrologiques) des écosystèmes vulnérables et mesurer leurs effets sur la végétation.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Adopter les principes d’évaluation des risques et de gestion adaptatives.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Mesurer, suivre et faire rapport sur les indicateurs de changement climatique et l'aménagement forestier durable pour déterminer l’état de la forêt et le moment où les seuils critiques sont atteints.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Établir des plans et des politiques de gestion forestière souples qui permettent de faire face au changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Évaluer l’efficacité des réseaux de surveillance environnementale et biologique qui existent pour suivre les effets du changement climatique sur les écosystèmes forestiers et définir les options pour corriger les lacunes de ces réseaux.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Modifier les objectifs d'aménagement forestier durable, y compris une diminution des attentes et les moyens que nous utilisons pour les atteindre.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Incertitude accrue Exercer une surveillance pour déterminer les changements qui se produisent et à quel moment.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Évaluer les effets des activités récréatives sur les écosystèmes subissant un changement climatique.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Étendre les possibilités récréatives toute l’année.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Adopter une approche holistique tel que l'aménagement écosystémique qui accorde une importance aux biens et services forestiers ligneux et non ligneux.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Diversifier l’économie forestière régionale.
Humain Renforcer la capacité d’adaptation Résilience socioéconomique Dépendance aux biens et services vulnérables Diversifier le portefeuille des ressources forestières de la société.
Dernière mise à jour :