Publications du Service canadien des forêts

A spatial, climate-determined risk rating for Scleroderris disease of pines in Ontario. 1998. Venier, L.A.; Hopkin, A.A.; McKenney, D.W.; Wang, Y. Canadian Journal of Forest Research 28(9): 1398-1404.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 9895

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Nous avons utilisé des données retraçant l'historique de la distribution du chancre scléroderrien, causé par le champignon Gremmeniella abietina var. abietina (Lagerb.) Morelet, en Ontario pour modéliser la probabilité que la maladie se développe en fonction des facteurs climatiques. Un modèle de régression logistique de la probabilité que la maladie se développe en fonction de la température moyenne et de la précipitation des 3 mois les plus froids était très adéquat. La concordance (l'indice de précision des prédictions) du modèle était de 84%. Nous avons utilisé des sous-échantillons des données de façon répétitive pour générer de nouvelles estimations des paramètres et nous avons testé les prédictions avec des données non incluses dans le modèle. La précision des prédictions était semblable pour chaque modèle tiré des sous-échantillons de telle sorte que nous avons conclu que le modèle final était stable. Les variables climatiques estimées pour chaque cellule d'un système de quadrillage ont été utilisées pour appliquer de façon spatiale le modèle de régression logistique à deux variables et produire une carte indiquant la probabilité que le chancre scléroderrien se développe, partout en Ontario. La carte ainsi obtenue correspond bien avec la carte qui indique les endroits où la maladie a été observée. Ces résultats donnent de la crédibilité aux travaux antérieurs qui suggèrent que la distribution du chancre scléroderrien est fortement influencée par les conditions climatiques. Le résultat des prédictions suggère également que ce modèle est un outil utile pour évaluer les risques que le chancre scléroderrien survienne, partout en Ontario.

Dernière mise à jour :