Publications du Service canadien des forêts

Development and application of a spatially explicit moose population model. 1998. McKenney, D.W.; Rempel, R.S.; Venier, L.A.; Wang, Y.; Bisset, A.R. Canadian Journal of Zoology 76(10): 1922-1931.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 9779

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Résumé

Nous avons conçu des modèles spatiaux de densité des populations d'orignaux (Alces alces) de la province d'Ontario au moyen d'une technique géostatistique, le krigage. Les modèles sont basés sur des recensements d'orignaux divisés en quatre périodes de 1975 à 1995. Les changements de densité ont été calculés pour les périodes 1975-1979, 1980-1984, 1985-1989 et 1990-1995 afin de permettre la visualisation des tendances régionales des changements de densité. Entre 1975 et 1979, la densité des orignaux a augmenté dans les sections nord-ouest et sud-est de la province et a diminué dans certaines zones isolées du nord. Une augmentation marquée de la densité a été enregistrée à la fin des années 80, alors qu'un système de chasse sélective des orignaux et des directives sur l'aménagement de leur habitat ont été introduits en Ontario. Bien qu'il y ait eu une augmentation générale de l'effort de recensement vers 1986, cette manoeuvre n'a pas eu d'effet sur l'évolution de la population d'orignaux entre la première et la dernière période (P = 0,215). Pour évaluer les effets possibles d'une réduction du nombre de zones recensées sur l'estimation des densités, nous avons fait des cartes de densité utilisant 25, 50 et 75% des données originales et comparé les cartes basées sur les données intégrales et les cartes basées sur les données partielles. Les pentes des régressions et le r2 des données partielles, comparativement aux données intégrales, s'approchaient de 1,0 à mesure que le taux d'échantillonnage augmentait entre 25 et 75% (B = 0,88, 0,86 et 0,96; r2 = 0,82, 0,88 et 0,95). Les résultats d'une analyse kappa soulignent aussi la performance acceptable de la carte basée sur 75% des données intégrales (kappa = 0,716).

Dernière mise à jour :