Publications du Service canadien des forêts

Modeling potentially sustainable biomass productivity in jack pine forest stands. 1998. Bhatti, J.S.; Foster, N.W.; Oja, T.; Moayeri, M.H.; Arp, P.A. Canadian Journal of Soil Science 78(1): 105-113.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 9637

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (demande par courriel)

Résumé

Nous avons appliqué à 17 stations sous pins gris réparties un peu partout au Canada un modèle de bilan massique en état constant (ForSust) mis au point pour simuler les niveaux potentiellement soutenables de croissance de la biomasse arborescente et les flux associés d'exportation des nutriments. Le modèle simule la croissance potentielle de la biomasse arborée en faveur des apports calculés d'éléments nutritifs d'origine atmosphérique (dépôts de N, Ca, Mg, K) et eésultant de l'altération en place du sol: Ca, Mg, K et confronte les taux de disponibilité ainsi obtenus avec les demandes nutritionnelles calculées. Ces dernières sont basées sur les concentrations en nutriments mesurées dans le bois, l'écorce, les branches et les feuilles. Plus précisément, le modèle simule le croît annuel durable (CAD) de biomasse aérienne dans les régimes de récolte en fût principal et en arbres entiers et dans des conditions d'incendies de forêts récurrents. Les niveaux calculés de CAD sont confrontés aux valeurs de croît annuel moyen (CAM) estimées sur le terrain (biomasse aérienne). En circonstances de feux de forêt récurrents, on constate que les deux valeurs CAD et CAM correspondent. En régime de récolte intégrale (en arbres entiers), CAD est inférieur à CAM pour la plupart des stations. En régime de récolte du tronc seulement, les deux valeurs se correspondent, mais le nuage de dispersion est plus étendu que celui qui se dégage dans le scénario de feux de forêt récurrents. Mots clés: Pin gris, récolte en arbre entier, bilan massique en état constant, biomasse forestière, concentrations limitantes de N, Ca, Mg et K pour la croissance, dépôt d'origine atmosphérique

Dernière mise à jour :