Publications du Service canadien des forêts

Parasitoid complex of Zeiraphera canadensis (Lepidoptera: Tortricidae) and evaluation of Tycherus osculator (Hymenoptera: Ichneumonidae) as a biological control agent. 1999. West, R.J.; Kenis, M.; Butt, G.W.; Bennett, S.M. The Canadian Entomologist 131: 465-474.

Année : 1999

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 6218

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Une étude des populations larvaires et nymphales de la tordeuse de l’épinette, Zeiraphera canadensis Mutuura et Freeman (Lepidoptera: Tortricidae), effectuée de 1994 à 1996 à l’est de Terre-Neuve a montré que le taux de parasitisme par les Hyménoptères atteignait 50% pour Tycherus osculator (Thünberg) (Ichneumonidae), 15% pour Earinus zeirapherae (Walley), moins de 3% pour Ascogaster (Wesmael 1835) sp. et Clinocentrus (Haliday 1833) sp. (Braconidae), et moins de 1% pour Lamachus (Foerster 1868) sp. et Triclistus (Foerster 1868) sp. (Ichneumonidae). Tycherus osculator, E. zeirapherae, Ascogaster sp. et Clinocentrus sp. sont pour la première fois mentionnés à Terre-Neuve alors que T. osculator n’avait encore jamais été trouvé dans la région néarctique. La biologie de populations européennes de T. osculator a été étudiée sur un hôte naturel, Zeiraphera diniana (Guenée). Seules les femelles ont hiverné et la maturation ovarienne n’a été observée qu’après une période hivernale de plusieurs mois à basse température. Tycherus osculator a parasitisé avec succès les pré-nymphes et nymphes de tous âges mais, au laboratoire, il a préféré les nymphes. Les femelles ont souvent été observées s’alimentant sur l’hôte, mais cette activité n’était pas nécessaire à la maturation ovarienne. Une population européenne de T. osculator a parasitisé avec succès la tordeuse de l’épinette au laboratoire. Des comparaisons morphologiques ont montré que les T. osculator européens obtenus de Z. canadensis étaient plus petits que ceux obtenus de Z. diniana. Tycherus osculator, de Terre-Neuve ou d’Europe, est considéré comme un agent de lutte biologique potentiel contre Z. canadensis sur le continent nord-américain, où il est apparemment absent.