Publications du Service canadien des forêts

Somaclonal variation in cryopreserved embryogenic clones of white spruce (Picea glauca (Moench) Voss.) 1999. DeVerno, L.L.; Park, Y.S.; Bonga, J.M.; Barrett, J.D. Plant Cell Reports 18: 948-953.

Année : 1999

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 6030

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Résumé

Nous avons régénéré des arbres à partir de six clones embryogènes de l’épinette blanche à la suite d’une période de cryopréservation de trois ans et de quatre ans respectivement. Nous avons analysé les empreintes d’ADN polymorphes amplifiés au hasard (RAPD) pour évaluer la stabilité génétique. Nous avons décelé une variation soaclonale parmi certaines cultures embryogènes in vitro deux et douze mois après qu’elles aient été rétablies à la suite de la période de cryopréservation mais non chez les arbres régénérés correspondants. Ces résultats laissent supposer que les arbres régénérés au cours des années subséquentes à partir de cultures conservées par cryopréservation sont principalement génétiquement stables dans les régions génomiques soumises à des essais et que la variatino qui a découlé du processus de culture in vitro influe rarement sur les arbres régénérés à partir d’embryons somatiques dont la maturation et la germination se déroulent normalement. Toutefois, on a relevée un changemet dans la configuration des fragments de RAPD chez les abres régénérés à partir d’embryons somatiques dont la maturation et la germination se sont déroulées de façon anormale dans les cultures in vitro.

Dernière mise à jour :