Publications du Service canadien des forêts

Computer-assisted photointerpretation aids to forest inventory mapping: some possible approaches. 1999. Leckie, D.G.; Gillis, M.D.; Gougeon, F.A.; Lodin, J.W.; Yuan, X. Pages 335-343 in D.A. Hill and D.G. Leckie, Editors. International forum: automated interpretation of high spatial resolution digital imagery for forestry, Proceedings: Symposium. February 10-12, 1998, Victoria, British Columbia. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, BC.

Année : 1999

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 5185

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

La réalisation des inventaires forestiers repose en grande partie sur l’interprétation des photos aériennes, laquelle doit être menée avec un degré de précision et d’uniformité élevé. En outre, on espère pouvoir tirer de ces inventaires de plus en plus d’informations quantitatives et de données sur de nouveaux paramètres forestiers. Dans ce contexte, l’intégration de techniques d’analyse assistée par ordinateur au procédé d’interprétation offre des possibilités intéressantes pour l’amélioration des inventaires forestiers.

Les techniques envisagées doivent pouvoir s’harmoniser à l’infrastructure actuellement utilisée par les groupes, principalement restreints ou indépendants, d’interprètes ou les individus qui travaillent avec des photos stréréoscopiques prises à une échelle variant entre 1/10 000 et 1/20 000. Par conséquent, la photo-interprétation assistée par ordinateur doit se fonder sur la photographie numérisée et doit pouvoir être réalisée sur de petits ordinateurs à l’aide de systèmes de visualisation et de logiciels d’analyse peu coûteux. Ces techniques doivent être faciles à appliquer et nécessiter un minimum de réglage fin ou de tâtonnements de la part de l’interprète.

Parmi les techniques envisagées, citons : 1) les clés d’interprétation par ordinateur, 2) le rappel et l’affichage de données auxiliaires, 3) l’examen de l’interprétation assistée par ordinateur, permettant aux interprètes de comparer rapidement tous les types de peuplements identifiés, 4) l’analyse automatisée d’arbres individuels, y compris l’isolation et la délimitation automatisées d’arbres, la classification des espèces, l’évaluation du nombre de tiges/hectare, la fermeture du couvert, la dimension du couvert, le nombre de chicots, la répartition des trouées ou des vides par superficie et 5) les fonctions d’analyse par pixel ou par zone, notamment la classification classique par pixel, et diverses mesures de texture des peuplements, présentées visuellement ou numériquement, en tant qu’aides à la photo-interprétation. De plus, la comparaison visuelle ou paramétrique des photos d’inventaires récentes et passées offre de nombreux avantages pour la photo-interprétation.