Publications du Service canadien des forêts

Resistance against white pine weevil: effects on weevil reproduction and host finding. 1998. Sahota, T.S.; Manville, J.F.; Peet, F.G.; White, E.E.; Ibaraki, A.I.; Nault, J.R. The Canadian Entomologist 130: 337-347.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 5034

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

La consommation de bourgeons terminaux d'une variété résistante d'épinette de Sitka, Picea sitchensis (Bong.) Carr., a entraîné la régression des ovaires chez des Charançons du pin blanc qui contenaient déjà des oeufs à maturité au moment du piégeage dans les bourgeons. Ce type d'alimentation a également entraîné l'inhibition ou le blocage virtuel du développement ovarien chez les charançons qui ne contenaient pas déjà des oeufs à maturité au moment de leur capture. La maturation ovarienne a repris son cours à l'administration d'hormone juvénile aux femelles. Les effets de trois degrés de résistance se sont avérés toujours les mêmes au cours des expériences et pouvaient expliquer la performance des clones testés sur le terrain. Ces résultats indiquent que les effets de la résistance se manifestent après l'ingestion, et que la résistance est donc une forme d'antibiose. Comment l'antibiose peut pousser les charançons à concentrer leurs efforts de ponte sur les arbres sensibles reste à determiner, ce qui fait l'objet d'une discussion. Les résultats fournissent des informations sur la façon de choisir et d'évaluer les épinettes en fonction de leur résistance dans le but de les cultiver et de s'en servir dans les programmes de récupération des forêts.