Publications du Service canadien des forêts

A protein associated with frost hardiness of western white pine is up-regulated by infection in the white pine blister rust pathosystem. 1998. Ekramoddoullah, A.K.M.; Davidson, J.J.; Taylor, D.W. Canadian Journal of Forest Research 28: 412-417.

Année : 1998

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 5018

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

On a récemment démontré qu'une protéine de 19 kD, Pin m III, est associée à l'hivernage et à l'endurcissement au froid chez les semis de pin blanc de l'Ouest (Pinus monticola Dougl. ex D. Don). Nous rapportons ici que cette protéine est positivement régulée chez le pin blanc de l'Ouest par le champigon Cronartium ribicola Fisch, agent de la rouille vésiculeuse du pin blanc. On a récolté, entre 1991 et 1994, des échantillons d'écorce de pins blancs de l'Ouest matures (résistants et non chancrés ou sensibles et chancrés) pendant l'hiver. le printemps et l'automne. On en a extrait les protéines qu'on a ensuite analysées par la techique d'immunoempreinte à l'aide d'anticorps polyclonaux spécifiques à la Pin l I (un homologue de Pin m III) produits chez des lapins. Les arbres sensibles contenaient plus de Pin m III que les arbres résistants pour toutes les dates de récolte, notamment au printemps. On a également analyse, en juillet 1995, 43 plants de pin blanc âgés de 7 ans auxquels on avait préalablement inoculé l'agent pathogène. Chez tous les arbres sensibles (chancrés), les tissus du chancre contenaient des niveaux élevés de Pin m III, tandis que les echantillons prélevés à l'extérieur de la limite des chancres affichaient de faibles niveaux de Pin m III. On a également détecté la protéine chez certains échantillons d'écorce saine prélevés sur des arbres chancrés. Comme le niveau de Pin m III chez les pins blancs sains est normalement le plus bas pendant l'éte, les niveaux élevés de Pin m III dans les tissus infectés récoltés à l'ete résultent de l'infection fongique.