Publications du Service canadien des forêts

Pathogenicity to Sitka spruce of Ceratocystis rufipenni and Leptographium abietinum, blue-stain fungi associated with the spruce beetle. 1997. Solheim, H.; Safranyik, L. Canadian Journal of Forest Research 27: 1336-1341.

Année : 1997

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4882

La langue : Anglais

Disponibilité : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Le pouvoir pathogène des champignons de bleuissement Ceratocystis rufipenni Wingfield, Harrington & Solheim et Leptographium abietinum (Peck) Wingf., associés au dendroctone de l'épinette (Dendroctonus rufipennis (Kirby)), a été évalué suite à l'inoculation de 35 épinettes de Sitka (Picea sitchensis (Bong.) Carrière) à des densités de 200, 400 et 800 points d'inoculation/m2 dans une bande de 60 cm située à hauteur de poitrine. Les arbres furent abattus 5 mois après avoir été inoculés pour évaluer l'infection et le pouvoir pathogène des champignons. Dix arbres inoculés avec C. rufipenni aux deux densités les plus fortes furent classés comme morts au moment de la récolte tandis que tous les arbres inoculés avec L. abietinum furent classés comme survivants ou incertains. L'inoculation avec C. rufipenni a provoqué des lésions significativement plus longues dans le phloème et causé la mort de significativement plus de phloème qu'avec L. abietinum. Dans le cas des deux champignons, le pourcentage de mortalité de phloème a augmenté avec la densité d'inoculation. Le pourcentage de bois d'aubier obstrué a augmenté avec la densité d'inoculation de C. rufipenni et tout le bois d'aubier était obstrué à 800 inoculations/m2. L'inoculation avec L. abietinum a provoqué environ 25% d'occlusion dans le bois d'aubier et l'occlusion n'était pas affectée par la densité d'inoculation. Ceratocystis rufipenni pourrait grandement contribuer à affecter de façon irrémédiable les arbres infestés par D. rufipennis.