Publications du Service canadien des forêts

Les ressources canadiennes en biomasse forestière: estimations à partir de l'inventaire des forêts du Canada. 1997. Penner, M.; Power, K.; Muhairwe, C.; Tellier, R.; Wang, Y. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de foresterie du Pacifique, Victoria, C-B. Rapport d’information BC-X-370F.

Année : 1997

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4844

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFP - Victoria)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Pour que le Canada puisse atteindre son objectif d’aménagement forestier durable, il doit mieux comprendre l’importance de sa biomasse forestière dans le cycle planétaire du carbone. La répartition de la biomasse ainsi que les changements liés aux différents scénarios d’aménagement ont des incidences sur la pérennité des ressources forestières. Le projet d’inventaire de la biomasse du Canada vise à fournir des estimations efficaces et à jour des composantes de la biomasse aérienne des terres forestières du Canada. La présente étude s’appuie sur les données et les connaissances existantes pour produire des estimations à référence spatiale de la biomasse qui serviront à la modélisation du bilan du carbone et à l'évaluation des ressources.

L’inventaire national de la biomasse doit avant tout fournir des estimations de la biomasse aérienne des terres forestières inventoriées. Des méthodes différentes ont été utilisées selon qu’il s’agissait de forêts à productivité faible (classe I) ou plus élevée (classe II). Dans le deuxième cas, les facteurs de conversion volume-biomasse ont été calculés pour chaque combinaison particulière de classe de qualité stationnelle, de classe d’âge (ou de maturité), pour chaque espèce de chaque province. Les composantes non marchandes de la biomasse aérienne ont été estimées en termes de fraction de la biomasse marchande. Pour calculer ces facteurs de conversion et ces fractions, nous avons construit un peuplement hypothétique pour chaque combinaison de qualité stationnelle, d’âge, d’espèce et de province et estimé le volume marchand ainsi que toutes les composantes aériennes de la biomasse à partir des équations publiées appropriées. La biomasse des arbres sous-marchands est donnée pour les mêmes combinaisons de classe de qualité stationnelle, de classe d'âge (ou de maturité), d'espèce pour chaque province. Dans le cas des forêts de classe I, les estimations de la biomasse sont présentées par écozone pour chaque province.

Les facteurs de conversion sont relativement insensibles aux modifications de l’âge, du peuplement, de la densité, de la qualité stationnelle et de la répartition des classes de dimension. Cette situation peut être attribuable à la nature des équations de biomasse et de volume publiées, dont les seules variables indépendantes sont le DHP et la hauteur. Par conséquent, les estimations obtenues sont relativement constantes et devraient permettre de dresser un sommaire adéquat des diverses composantes aériennes de la biomasse présente dans une région donnée au moment de l'inventaire. Conjugués aux données les plus récentes de l’Inventaire des forêts du Canada, ces facteurs de conversion et ces fractions ont permis d'obtenir des estimations à référence spatiale de la biomasse des terres forestières inventoriées du Canada.

Le présent rapport expose les méthodes utilisées pour calculer l’inventaire national de la biomasse et donne des exemples des résultats obtenus. Pour obtenir les résultats complets, vous devez vous adresser au Centre de forestier du Pacifique, 506, West Burnside Road, Victoria (Colombie-Britannique) V8Z 1M5.

Également disponible sous le titre :
Canada's forest biomass resources: Deriving estimates from Canada's forest inventory (Anglais)