Publications du Service canadien des forêts

A locally adaptive technique for forest regeneration assessments from high resolution aerial images. 1997. Gougeon, F.A. CD-ROM of Proceedings of the 19th Symposium on Remote Sensing, May 24-30, 1997, Ottawa, Ontario, Canada. Canadian Aeronautics and Space Institute, Ottawa.

Année : 1997

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4837

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

La réussite de la régénération forestière est un composante essentielle d'une gestion forestière durable. Son estimation opportune et précise, typiquement faite par des inspections sur le terrain, constitue une partie intégrale de la gestion de la végétation forestière. L'interprétation de photos aériennes peut possiblement alléger ce processus, mais l'utilisation d'images aériennes numériques offre le potentiel d'une évaluation quantitative semi-automatique faite par ordinateur. Pour cette raison, une technique d'évaluation de la régénération à partir d'images aériennes de haute résolution (30-60 cm/pixel) et qui s'adapte au contexte local fut développée. Elle détecte les jeunes arbres et produit pour un peuplement donné de l'information telle la densité des tiges, l'espacement moyen et la densité relative. Elle peut aussi nous indiquer les endroits d'une densité relative excessive ou insuffisante. Cette technique est basée sur des travaux antérieurs dirigés vers la détection d'arbres en forêt mature à partir d'images d'une résolution moyenne (1-3 m/pixel) qui détecte des maxima locaux considérés représentatifs des cimes de conifères. Qu'elle soit utilisée pour la forêt mature à partir d'images d'une résolution moyenne ou pour la régénération à partir d'images de haute résolution, elle est généralement seulement appropriée pour les peuplements denses où chaque arbre est entouré d'ombre. Son utilisation sur des peuplements plus ouverts génère de nombreuses détections peux appropriées sur le sol visible entre les arbres. Pour ces situations, une modification de l'algorithme pour prendre en considération la présence d'une ombre spécifique à chaque arbre diminue le problème. L'approche hybride décrite ici est capable de passer d'un mode d'opération à l'autre (peuplement ouvert ou dense) à partir d'un facteur de directionnalité évalué à l'avance. Des résultats préliminaires sur des peuplements en régénération d'âge et de densité variés démontrent ses capacités.