Publications du Service canadien des forêts

Responses of larval Choristoneura rosaceana (Harris) (Lepidoptera: Tortricidae) to a feeding stimulant. 1997. Li, S.Y.; Fitzpatrick, S.M. The Canadian Entomologist 129: 363-369.

Année : 1997

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4817

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Les effets attirants et phagostimulateurs du stimulant alimentaire commercial Pheast® sur les larves de Choristoneura rosaceana (Harris) ont été étudiés en laboratoire. Dans des expériences de choix, les larves ont d’abord été attirées par des rondelles de papier filtre traitées au Pheast, mais ne sont pas restées sur les rondelles, ni même dans leur voisinage. Les larves n’étaient pas attirées au départ par des rondelles de feuilles de framboisier traitées au Pheast, mais avaient plus tendance à rester dans le voisinage de ces feuilles que dans le voisinage de rondelles de feuilles trempées dans l’eau. Les larves n’étaient pas attirées par des feuilles entières de framboisier traitées au Pheast et n’avaient pas tendance à rester dans leur voisinage. Dans des expériences où il n’y avait pas de choix, les larves nourries de feuilles traitées au Pheast ont consommé plus de tissu foliaire que les larves nourries de feuilles trempées dans l’eau et ont eu une croissance presque deux fois plus rapide. Chez des larves nourries de feuilles traitées au Dipel WP (Bacillus thuringiensis var. kurstaki) additionné de 5% de Pheast, la mortalité a été de 93% plus élevée que celle de larves nourries de feuilles traitées au Dipel WP seul. Ces résultats indiquent que l’addition de Pheast a de fortes chances d’augmenter l’efficacité de B. thuringiensis dans la lutte contre C. rosaceana dans les cultures de framboisiers.