Publications du Service canadien des forêts

Effects of laminated root rot (Phellinus weirii) on Douglas-fir foliar chemistry. 1996. Thomson, A.J.; Goodenough, D.G.; Barclay, H.J.; Lee, Y.J.; Sturrock, R.N. Canadian Journal of Forest Research 26(8): 1440-1445.

Année : 1996

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4613

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/x26-160

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

La chlorophylle a et b, N, P, K, Ca, Mg, Mn, Fe et le contenu en eau du feuillage ont été mesurés dans le nouveau et le vieux feuillage de Douglas taxifoliés côtiers (Pseudotsuga menziesii (Mirb.) Franco) âgés de 20 à 80 ans dans le but de déterminer les effets de la carie de racines laminaire causée par Phellinus weirii de juin 1994. La chlorophylle a et b, Ca, Fe, Mg et Mn étaient plus élevés dans le vieux feuillage en juin et septembre tandis que le contenu en eau, N et K était plus élevés dans le nouveau feuillage. La relation entre le contenu en P et l'âge du feuillage variait dans le temps. La diminution du contenu en eau du feuillage, de la chlorophylle a et de N était constamment associée à l'infection par Phellius dans toutes les parcelles. Par contre, il est difficile de démontrer que cette association était statistiquement significative étant donné la forte variabilité qui est normale dans la chimie foliaire. La variation intra-arbre dans la chimie foliaire était plus élevée en juin qu'en septembre surtout dans le nouveau feuillage. [Traduit par la Rédaction]

Dernière mise à jour :