Publications du Service canadien des forêts

Vers l'inventaire forestier automatisé: Reconnaître l'arbre ou la forêt? 1996. Gougeon, F.A. 9ème Congrès de L'Association québécoise de télédétection, May 1-3, 1996, Québec. L’Association, Ste-Foy, Québec.

Année : 1996

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4585

La langue : Français

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite), PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Cet article décrit brièvement une approche novatrice à l'analyse d'images forestières de haute résolution spatiale et présente certains résultats préliminaires. L'approche consiste à séparer les couronnes d'arbres les unes des autres, à reconnaître une par une leurs espèces et, au besoin, à regrouper ces cimes en peuplements forestiers. Cette approche offre la possibilité de produire semi-automatiquement des inventaires où la répartition en espèces des peuplements forestiers sera connue de manière précise. Plusieurs autres paramètres forestiers tels les diamètres des couronnes d'arbre, la fermeture du couvert et la densité des peuplements sont aussi facilement disponibles. Par contre, si l'on opte de préserver l'information "à l'arbre près", des inventaires très détaillés utiles à une gestion plus polyvalente de nos forêts seront disponibles. Un progiciel fut développé et testé en utilisant des images MEIS de haute résolution spatiale (~30 cm/pixel). Des tests subséquents à 70 et 100 cm/pixel ont illustré la robustesse de cette approche et son utilité potentielle pour l'analyse d'images provenant de la prochaine génération de satellites d'observation terrestre (à 1 m/pixel). Le système produit aussi des résultats prometteurs avec des photographies aériennes infrarouge couleur (1:19 000) qui furent numérisées à une résolution équivalente à 60 cm/pixel. Son application à une région de régénération forestière comprenant des peuplements d'âges et de densités variés est aussi présentée.