Publications du Service canadien des forêts

Le suivi forestier avec le progiciel expert en foresterie. 1991. Gougeon, F.A. Pages 153-162 (Vol. VII) dans P. Gagnon, Editor. Télédétection et Gestion des Ressources. L'Association Québécoise de Télédétection, Sainte Foy, Quebec.

Année : 1991

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 4580

La langue : Français

Disponibilité au SCF : Commander une copie papier (gratuite)

Sélectionner

Résumé

Le Progiciel expert en foresterie (PEF) représente une nouvelle approche à la détection des changements en régions boisées observées à l'aide d'images satellitaires. Il compare des classifications de différentes années et saisons et décide de la pertinence et de la cause des changements perçus en se basant sur des règles dérivées du savoir forestier.

Le PEF fut mis à l'épreuve sur une région forestière du parc Algonquin en Ontario. Des classifications non-dirigées d'images Landsat corrigées géométriquement furent introduites une par une au PEF pour qu'il les compare et en extrait l'information pertinente au suivi forestier. L'objectif de base était de vérifier si le PEF détecterait les coupes et la régénération subséquente qui ont marqué la région. Un objectif secondaire était de voir si une amélioration de la classification des types forestiers des zones inchangées pourrait être obtenue par rapport à chaque classification unidate.

Le PEF fut jugé bon pour détecter les changements du couvert forestier dus à la coupe, mais faible pour suivre la régénération des conifères. L'amélioration espérée dans la classification des zones inchangées ne s'est pas manifestée. Ces faiblesses sont attribuées à des déficiences au niveau de son mécanisme de filtrage servant à différencier les changements réels des "changements artificiels" présents dans n'importe quelles comparaisons de données préalablement classifiées.