Publications du Service canadien des forêts

North American historical monthly spatial climate dataset, MacDonald, H., McKenney, D.W., Papadopol, P. et al. 1901–2016. Sci Data 7, 411 (2020).

Année : 2020

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 40359

La langue : Anglais

Séries : Miscellaneous Report (CFGL - Sault Ste. Marie) *

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : https://doi.org/10.1038/s41597-020-00737-2

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le but de ce document est de présenter les données spatiales mensuels historiques des modèles climatiques de 1901-2016 en utilisant l’ensemble de l’Amérique du Nord la version « J » de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) des Centres nationaux de l’information environnementale (NCEI). Mensuel moyen minimum et maximum de température et de précipitations totales ont été modélisés pour la zone continentale des États-Unis et du Canada. Comparativement aux modèles spatiale semblables publié en 2006 par Ressources naturelles Canada (RNCan), les modèles actuels montrent beaucoup moins par erreur. La racine GCV, une mesure de l’erreur de prévision des surfaces qui s’apparente à une moyenne spatiale erreur-type estimation, en moyenne 1,1 °C pour la version « J » des modèles de température maximale par rapport à 1,5 °C pour les modèles de 2006. Racine GCVs pour les précipitations se situaient entre 10 % à 20 % pour les modèles actuels comparativement à 40 % pour les modèles de 2006. L’historique mensuel des modèles spatiale présentés dans ce manuscrit sera d'intérêt pour les chercheurs et les praticiens qui doivent les estimations historiques de la température ou variables de précipitations pour les points ou régions en Amérique du Nord. Ces estimations de la température et les précipitations sont des intrants de richesse en espèces, rusticité des plantes, de la productivité forestière, changement de la couverture forestière, de carbone, du budget, de l’eau et la répartition des espèces modèles, ainsi que dans la détermination de la représentativité de différents endroits pour la conservation de la recherche.