Publications du Service canadien des forêts

Assessing the climate suitability and potential economic impacts of Oak wilt in Canada. Pedlar, J.H., McKenney, D.W., Hope, E., Reed, S., Sweeney, J., Scientific Reports (2020) 10:19391.

Année : 2020

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 40318

La langue : Anglais

Séries : Miscellaneous Report (CFGL - Sault Ste. Marie) *

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : https://doi.org/10.1038/s41598-020-75549-w

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Flétrissement du chêne est une maladie qui entraîne la mort de chênes et est causée par un champignon nommé Bretziella fagacearum. Mais pas actuellement au Canada, nos modèles de distribution indiquent que les conditions climatiques convenable se produisent actuellement dans le sud de l’Ontario pour B. fagacearum et deux de ses principaux insectes vecteurs de dispersion, Colopterus truncatus et Carpophilus sayi. En vertu des changements climatiques, une grande partie de la gamme de chêne dans l’est du Canada est prévu pour devenir au climat convenable pour ces espèces au cours des deux prochaines décennies. Selon des estimations de notre sondage auprès des arbres en milieu urbain, les coûts potentiels pour le retrait et le remplacement des arbres de rue Oak devrait varier entre 266 $ CAN et 420 millions de dollars. La valeur du bois de chêne dans l’est du Canada a été estimée à 126 millions $ CAN en utilisant les droits de coupe provinciaux et 24 millions $ CAN de la contribution annuelle du produit intérieur brut (PIB) national lorsque calculé au moyen d’une combinaison de produits forestiers et économiques et statistiques. Ces valeurs peuvent contribuer à l’échelle de l’éradication et/ou les efforts de gestion dans le cas du flétrissement du chêne futures présentations.