Publications du Service canadien des forêts

Estimating individual conifer seedling height using drone-based image point clouds. 2020. Castilla, G.; Filiatrault, M.; McDermid, G.J.; Gartrell, M. Forests 11(9):924.

Année : 2020

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 40172

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3390/f11090924

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Le succès de la réussite de la régénération dans les forêts perturbées implique des relevés au sol coûteux des semis d'arbres qui doivent être plus hauts qu'une hauteur minimale. Des drones pourraient-ils remplacer la présence humaine sur le terrain pour faire cela? Il a été démontré que les drones détectent les semis de conifères de manière fiable, mais dans quelle mesure sont-ils capables d'estimer leur hauteur? Cette étude a utilisé trois drones pour estimer la hauteur de près de 200 semis de conifères poussant dans des perturbations linéaires dans la forêt boréale de l'Alberta. Chaque semis avait jusqu'à 15 valeurs de hauteur estimées automatiquement à partir de nuages de points d'images basés sur des drones (modèles 3D des semis constitués de minuscules points extraits de photos aériennes superposées). Les meilleurs résultats ont été obtenus pour les semis de plus de 30 cm de haut, sur la base de photos où la taille d'un pixel au sol était inférieure à un centimètre; l'erreur d'estimation de la hauteur était de 5 cm ou moins pour la moitié des semis. Les résultats pour les semis de moins de 30 cm n'étaient pas fiables en raison de la présence d'une végétation courte à proximité. Les erreurs d'estimation de la hauteur ont conduit à peu d'erreurs de comptage des semis (comptage d'un semis plus court que la hauteur minimale, ou vice versa). Cette étude est la première à démontrer que la hauteur d'un semis de conifère particulier peut être mesurée avec précision à partir d'un drone.