Publications du Service canadien des forêts

Chemical and microbial diversity covary in fresh water to influence ecosystem functioning. 2019. Tanentzap, A.J.; Fitch, A.; Orland, C.; Emilson, E.J.S.; Yakimovich, K.M.; Osterholz, H.; Dittmar, T. PNAS 116(49): 24689-24695.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39997

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1073/pnas.1904896116

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

La présente étude fait appel à une méthode de spectrométrie de masse, la résolution est exceptionnellement élevée, pour déterminer la diversité moléculaire des écosystèmes d’eau douce et son rapport à la biodiversité et au fonctionnement de l’écosystème. Nous avons établi que la chimiodiversité et les gènes liés à la décomposition de la matière organique ont augmenté avec l’accumulation de la chute de litière forestière dans les sédiments des lacs expérimentaux. On a également observé une corrélation positive entre les diversités chimique et microbienne, ainsi qu’un chemin apparemment robuste de la diversité chimique à la diversité microbienne. Ces observations suggèrent que la chute de litière d’origine forestière favorise la diversité chimique et la biodiversité dans les environnements d’eau douce, ainsi que le fonctionnement des écosystèmes. Il est par ailleurs intéressant de noter que nous avons observé qu’une augmentation de la chimiodiversité augmente à terme en moyenne de 1,5 à 3 fois la production de gaz à effet de serre des sédiments lacustres. La présente étude contribue à l’établissement d’un cadre et d’une compréhension théoriques des diversités chimique et biologique nécessaires à l’élaboration d’un nouvel indicateur à utiliser dans les écosystèmes aquatiques dans le cadre de ma contribution au lot technique 1.1 du programme d’étude des effets cumulatifs. Cependant, la présente étude est aussi pertinente pour le programme sur les changements climatiques (liens avec les gaz à effet de serre) et pour la compréhension des effets de la gestion forestière sur les intrants forestiers dans les ruisseaux et les lacs (programme de gestion durable des forêts).