Publications du Service canadien des forêts

Enemies of the spruce budworm flushed out using their DNA. 2019. Cusson, M. NRCan, CFS, Laurentian Forestry Centre, Québec, QC. Branching Out from the Canadian Forest Service, Laurentian Forestry Centre. No. 121. 2 p.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39930

La langue : Anglais

Séries : L'éclaircie (CFL - Québec)

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Sélectionner

Abstract

La tordeuse des bourgeons de l’épinette (TBE), grande championne des insectes ravageurs des peuplements de conifères en Amérique du Nord, est présente dans toutes les provinces canadiennes. Au Québec, la province la plus touchée au pays, elle se nourrit surtout des jeunes aiguilles du sapin baumier et de l’épinette blanche. Même si la TBE joue un rôle écologique important, elle cause des pertes majeures. Avec l’épidémie actuelle débutée en 2006, la superficie de forêts infestées au Québec a atteint un nouveau sommet en 2018, soit 8,1 millions d’hectares.

Depuis des années, les chercheurs suivent de près les ennemis naturels de la TBE (a). La surveillance de ces derniers permet d’évaluer leur impact sur les densités de population de la TBE et leur rôle dans le déclenchement, l’augmentation puis le déclin des épidémies. Pour faciliter cette surveillance, des scientifiques du Service canadien des forêts s’affairent à mettre au point une méthode plus rapide et plus fiable que celle utilisée présentement. Cette méthode repose sur le développement d’un outil moléculaire simple et novateur, capable de « reconnaître » les ennemis naturels de la TBE sur la base de leur ADN.

Également disponible sous le titre :
Les ennemis de la tordeuse des bourgeons de l'épinette débusqués par leur ADN. L’Éclaircie du Service canadien des forêts, Centre de foresterie des Laurentides. No 121. (Français)