Publications du Service canadien des forêts

Heterobasidion species detected using High Throughput Sequencing (HTS) methods on British Columbia nursery plants. 2019. Bérubé, J.A.; Gagné, P.N.; Ponchart, J.P.; Phelan, J.; Varga, A.; James, D. Can. J. Plant Pathol. Vol. 41(4): 560-565.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39926

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1080/07060661.2019.1611665

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Abstract

En tout, 15 échantillons de végétaux locaux et importés de pépinières de Colombie-Britannique sur 26 ont été obtenus et, après en avoir extrait l’ADN, la PCR a été utilisée pour amplifier la région de l’ITS de l’ADN ribosomique fongique, qui a été séquencée par séquençage à haut débit. L’analyse bio-informatique de ces séquences a révélé la présence d’Heterobasidion irregulare et d’H. occidentale. En tout, 529 lectures de séquences d’ADN d’Heterobasidion Illumina ont été trouvées dans les 13 échantillons de végétaux sur 15 amplifiés avec succès par PCR, H. irregulare représentant 86% des lectures d’ADN d’Heterobasidion et étant plus couramment trouvé (13 échantillons sur 15) qu’H. occidentale (10 échantillons sur 15). Jusque-là, H. irregulare avait été recensé qu’une seule fois en Colombie-Britannique. L’occurrence d’ADN d’Heterobasidion dans presque tous les échantillons de végétaux cultivés localement ou récemment importés, amplifiés avec succès par PCR, est interprétée comme résultant d’une dispersion locale de spores qui, probablement, provient d’arbres infectés croissant à proximité. Cela soulève la question de savoir si les végétaux asymptomatiques produits en pépinières peuvent contribuer à la dispersion d’H. irregulare en Colombie-Britannique et ailleurs au Canada.