Publications du Service canadien des forêts

Salvage logging effects on regulating and supporting ecosystem services — a systematic map. 2018. Leverkus, A.B.; Rey Benayas, J.M.; Castro, J.; Boucher, D. ... Gustafsson, L. Can. J. Res. 48-983-1000.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39886

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1139/cjfr-2018-0114

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les feux de forêt, les épidémies d’insectes et les tempêtes de vent sont des perturbations forestières de plus en plus fréquentes. À la suite d’une perturbation, l’aménagement implique souvent une coupe de récupération, c.-à-d., l’abattage et le prélèvement des arbres endommagés. Cependant, cette pratique peut constituer une perturbation additionnelle et avoir des effets sur les services et processus de l’écosystème. Nous avons développé une carte systématique destinée à fournir un aperçu des études originales sur ce sujet et créé une base de données contenant de l’information sur les caractéristiques des publications retenues, incluant des informations sur les peuplements, la perturbation, l’intervention, les résultats mesurés et la méthodologie de l’étude. Des 4341 publications trouvées, 90 ont été retenues dans la carte systématique. Ces publications représentaient 49 études menées principalement en Amérique du Nord et en Europe. La coupe de récupération après feu a été étudiée plus fréquemment qu’après des épidémies d’insectes ou des tempêtes de vent. La plupart des études portaient sur la coupe après une seule perturbation et le nombre de répétitions de peuplements récupérés dépassait rarement 10. Les variables réponse les plus fréquentes étaient la régénération de la strate arborescente, le couvert végétal et les caractéristiques du bois mort. Ce document vise à aider les gestionnaires à trouver les études les plus pertinentes portant sur les effets écologiques de la coupe de récupération. Il vise aussi à identifier et examiner les points forts et les lacunes parmi l’ensemble des arguments pertinents pour les scientifiques qui cherchent à synthétiser les travaux antérieurs ou à identifier les sujets de futures études.