Publications du Service canadien des forêts

Secondary manufacturing of solid wood products in Alberta 2017: Structure and economic contribution. 2019. Sun, L., Bogdanski, B.E.C. Natural Resources Canada, Canadian Forest Service, Pacific Forestry Centre, Victoria, British Columbia. Information report BC-X-447. 36 p.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 39812

La langue : Anglais

Séries : Rapport d'information (CFP - Victoria)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Ce rapport présente les résultats d’une enquête menée, en 2017, auprès d’entreprises de transformation secondaire du bois en Alberta, qui a permis de recueillir des données sur les activités, l’emploi, la production, la commercialisation et les finances pour neuf types d’entreprises. Il s’agit de la deuxième enquête ciblée de ce secteur, la première ayant été menée en 2013. On a donc pu comparer les résultats de ces deux années et obtenir des données de référence pour assurer un suivi continu du secteur au cours des années suivantes. Le secteur de la transformation secondaire du bois a pris énormément d’ampleur au cours des 20 dernières années, mais a certainement éprouvé des difficultés à se développer au cours de la dernière décennie. Les entreprises de transformation secondaire du bois de l’Alberta, qui sont regroupées autour de Calgary et d’Edmonton, sont des utilisatrices importantes des ressources ligneuses de l’Alberta et sont aussi des fournisseurs de produits dérivés du bois pour l’Alberta et le reste de l’Amérique du Nord. La majeure partie de la fibre utilisée par les producteurs de l’Alberta se présentait sous forme de bois d’oeuvre provenant du marché de l’Alberta. La majorité des ventes se sont faites en Alberta (65 %), et le reste des ventes ont été réparties entre la Colombie-Britannique (8 %), les Prairies (3 %), l’Est du Canada (12 %) et les États-Unis (12 %). Plus du tiers des entreprises ayant répondu à l’enquête ont affirmé avoir l’intention d’élargir leurs activités. Cela dit, plusieurs défis susceptibles de nuire à une telle expansion ont été mentionnés, les plus urgents étant l’incertitude des marchés, les entraves au commerce ainsi que le coût élevé et le manque d’expérience de la main-d’oeuvre.