Publications du Service canadien des forêts

Plant growth regulators for enhancing Alberta native grass and forb seed germination. 2019. Small, C.C.; Degenhardt, D.; McDonald, T. Ecological Engineering:X 1(2019):100003.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 39798

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.ecoena.2019.100003

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’un des grands défis liés à la remise en état des terres après des activités industrielles, comme des activités d’extraction minière, consiste à faire pousser des plantes indigènes sur le site. Nous avons réalisé une étude sur la germination pour déterminer les effets de régulateurs de croissance des plantes sur neuf espèces de graminées et de plantes herbacées (plantes non ligneuses qui ne sont pas des graminées) qui poussent en Alberta. Nous espérions identifier les régulateurs de croissance ayant le potentiel d’améliorer la germination des graines et le développement précoce des plantes. Nous pensions que cela pourrait fournir un avantage concurrentiel aux plantes indigènes par rapport aux espèces étrangères agressives. Nous avons découvert que les produits contenant de la brassinolide augmentaient la longueur des racines, tandis que les produits contenant de la gibbérelline A amélioraient la croissance des pousses après 14 jours. Ces produits avaient les effets les plus positifs sur la vigueur de neuf espèces de plantes indigènes. Les graminées indigènes présentes sur le site poussaient plus lentement que les mauvaises herbes et les espèces agronomiques. L’augmentation de la vigueur des semis devrait donc aider les espèces indigènes à survivre, surtout dans des conditions environnementales qui sont loin d’être idéales. Nos résultats indiquent que l’utilisation de régulateurs de croissance avec des espèces indigènes pourrait aider à réduire le temps requis pour faire pousser des plantes indigènes autonomes sur des terres remises en état.