Publications du Service canadien des forêts

Annotated checklist of the moths and butterflies (Lepidoptera) of Canada and Alaska. 2018. Pohl, G.R.; Landry, J.-F.; Schmidt, B.C.; Lafontaine, J.D.; Troubridge, J.T.; Macaulay, A.D.; Van Nieukerken, E.J.; DeWaard, J.R.; Dombroskie, J.J.; Klymko, J.; Nazari, V.; Stead, K. Pensoft Publishers, Sofia, Bulgaria. 580 p.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 39796

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : Non disponible (cliquer pour plus de détails)

Additional information :

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Cet ouvrage documente 5 473 espèces de Lépidoptères (papillons de nuit et de jour) recensées au Canada et en Alaska. Les données ont été extraites de la littérature scientifique produite sur une période de plus de 100 ans et de collections d’insectes du Canada. L’ouvrage fournit des notes sur des espèces sélectionnées et signale que 222 espèces ont été introduites de l’extérieur de l’Amérique du Nord. Il énumère 46 autres espèces dont l’occurrence dans la région est probable. Il établit une liste de 316 espèces qui ont été erronément rapportées dans la région dans des ouvrages antérieurs et corrige les erreurs d’identification et d’autres erreurs, dont beaucoup persistent dans la littérature depuis des décennies. L’introduction donne un aperçu de l’ordre des Lépidoptères, présente un historique de la recherche sur les Lépidoptères au Canada et en Alaska et cite les sources consultées pour élaborer cet ouvrage. Les Lépidoptères, qui comptent environ 157 000 espèces dans le monde, sont l’un des groupes d’insectes les plus diversifiés et les plus importants sur le plan économique. Cet ouvrage représente une avancée majeure dans les connaissances sur la faune de Lépidoptères du Canada et de l’Alaska. Il établit une liste exhaustive des espèces présentes dans la région et corrige les données erronées qui ont été relevées dans des ouvrages antérieurs. Il fournit aussi une base de connaissances qui sera utile aux gestionnaires de ressources et de conservation, aux chercheurs sur la biodiversité, aux taxonomistes, aux collectionneurs amateurs et aux naturalistes.