Publications du Service canadien des forêts

Quantifying the Effects of Wood Moisture and Temperature Variation on Time-of-Flight Acoustic Velocity Measures. 2018. Newton, P.F. Forests 9:527.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39645

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3390/f9090527

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

La relation entre le module dynamique d’élasticité du tissu xylémique et la vitesse acoustique a été établie pour un certain nombre d’espèces de conifères importantes sur le plan commercial. Cependant, les résultats des études antérieures suggèrent que cette relation pourrait être influencée par la température du xylème et les variations d’humidité. Par conséquent, cette étude a examiné l’importance de ces effets sur les mesures de la vitesse acoustique pour les pins rouges et les pins gris sur pied par (1) l’échantillonnage temporel et répété du même ensemble de pins rouges et de pins gris d’échantillonnage pendant toute la période saisonnière du printemps à l’automne, et (2) par (1) l’inférence statistique donnée des modèles dérivés de régression hiérarchique et linéaire à effets mixtes, à validation statistique, spécifique à l’espèce. Les résultats ont indiqué que la vitesse acoustique était influencée par la température pour les deux espèces alors que l’influence de l’humidité n’a été observée que pour le pin rouge. Par conséquent, des équations de correction spécifiques à l’espèce ont été élaborées pour ajuster les mesures de vitesse acoustique observées à des équivalents correspondants référencés à des conditions normalisées de température et d’humidité. Dans l’ensemble, les résultats de cette étude ont démontré les effets de la variabilité de l’environnement sur la précision des prévisions des attributs internes du bois et ont fourni des solutions quantitatives pour prendre en compte ces effets lors du déploiement de l’approche acoustique en opérations forestières et en recherche en sylviculture. Contribuant ainsi progressivement aux méthodologies non destructives déployées pour prévoir les attributs internes des fibres par des mesures de vitesse acoustique, en plus de fournir des solutions de calcul pour prendre en compte la variabilité de l’environnement lors de l’échantillonnage acoustique dans la forêt boréale du Canada.

Auteurs

Sujets