Publications du Service canadien des forêts

Fire-regime changes in Canada over the last half century. 2019. Hanes, C.C.; Wang, X.; Jain, P.; Parisien, M.-P.; Little, J.M.; Flannigan, M.D. Canadian Journal of Forest Research 49: 256-269.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39501

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/cjfr-2018-0293

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Les régimes des feux actuels des forêts canadiennes ont été largement documentés grâce aux archives sur les feux de forêt de la fin des années 1950 aux années 1990. Du fait des limites connues des ensembles de données relatives aux incendies, une analyse des évolutions des caractéristiques des régimes des feux ne serait pas facile. La présente étude expose les tendances des régimes des feux à l’échelle nationale et dans deux systèmes de classification en zones, les zones de régime des feux homogènes et les écozones, au cours de deux périodes : de 1959 à 2015 et de 1980 à 2015. À l’échelle nationale, la tendance depuis 1959 est largement à la hausse, tant en ce qui concerne la surface brûlée que le nombre d’incendie importants (≥ 200 ha). Cela est peut‑être dû à l’augmentation des feux déclenchés par la foudre. Les incendies d’origine, au contraire, deviennent plus rares. Les résultats laissent penser que l’envergure des incendies importants a augmenté au cours des 57 dernières années, et que la saison des incendies commence maintenant une semaine plus tôt et se termine une semaine plus tard. À l’échelle régionale, les tendances des régimes des feux varient selon les régions du pays, et les tendances importantes y sont moins nombreuses. La surface brûlée, le nombre d’incendies d’envergure et d’incendies causées par la foudre augmentent dans la majeure partie de l’Ouest canadien, alors que le nombre d’incendies d’origine humaine est soit stable, soit en recul dans l’ensemble du pays. Globalement, les forêts canadiennes semblent avoir suivi une tendance à l’intensification des régimes des feux au cours du demi-siècle dernier.

Dernière mise à jour :