Publications du Service canadien des forêts

Importance de l'interaction entre les cultivars de blé et les souches du Fusarium graminearum dans l'évaluation de la résistance à la fusariose de l'épi. 1997. Dusabenyagasani, M.; Hamelin, R.C.; Collin, J.; Dostaler, D. Phytoprotection 78(2): 53-60.

Année : 1997

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39456

La langue : Français

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé

Des expériences factorielles ont été réalisées au champ à deux stations, le campus de l'Université Laval en 1991 et 1992 et la ferme de Saint-Louis-de-Pintendre en 1992 et 1993, pour préciser si le développement de la fusariose de l'épi du blé est influencé par l'interaction entre les cultivars et les souches du Fusarium graminearum. Neuf souches du F. graminearum ont été inoculées à onze cultivars de blé (Triticum aestivum) et un cultivar de triticale (x Triticosecale) représentatifs de la gamme de sensibilité à cette maladie au Québec. L'analyse de la variance combinée a mis en évidence des interactions significatives entre les cultivars, les souches et les environnements. Les interactions cultivars x souches et cultivars x environnements expliquent une faible proportion de la somme des carrés totale et n'entraînent pas de modifications majeures dans le classement moyen de la sensibilité des cultivars. Concernant l'interaction cultivars x souches, le classement moyen de la sensibilité des cultivars, notamment Casavant et Concorde, variait avec les souches. Cette recherche montre pour la première fois que l'importance relative des différentes interactions entre les souches, les cultivars et les environnements est comparable dans l'évaluation de la résistance à la fusariose de l'épi du blé.