Publications du Service canadien des forêts

Influence of shifts over an 80-year period in forest composition on soil properties. 2018. Gauthray-Guyénet, V.; Schneider, R.; Paré, D.; Achim, A. Loi, C.; Sirois, L. Plant Soil 433:111-125.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39427

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Abstract

Contexte et visée La composition des forêts en Amérique du Nord a connu d’importants changements depuis la colonisation européenne. Les effets de telles transformations sur les propriétés du sol demeurent en grande partie inconnus. Cette étude vise à comprendre les effets à long terme des changements dans la composition de la forêt sur les propriétés du sol. Méthodes À partir des données émanant de 130 parcelles mesurées sur une période de quatre-vingts ans, les relations entre la composition des peuplements (actuelle et passée), le matériau parental du sol et ses propriétés chimiques actuelles ont été étudiées à l’aide d’analyses de redondance. Résultats Les résultats ont indiqué que le matériau parental du sol restait le facteur dominant pour expliquer les propriétés du sol, suivi de la composition actuelle des espèces d’arbres. Aucun effet relatif à l’ancienneté du couvert forestier n’a été constaté, mais des changements au niveau de la composition de la forêt ont permis d’expliquer une partie des propriétés actuelles du sol. Plus précisément, une augmentation du sapin baumier a été liée à un rapport C:N supérieur dans l’horizon O, tandis qu’une augmentation du nombre d’espèces d’érable était liée à une nitrification nette plus élevée dans les horizons O et B et à une teneur en P extractible supérieure dans l’horizon B. Conclusion Nos résultats suggèrent que le fait d’augmenter la composante de l’érable aux dépens de celle des conifères pour de nombreuses décennies pourrait améliorer la disponibilité des éléments nutritifs dans l’horizon O.