Publications du Service canadien des forêts

Resin vesicles in conifer seeds: morphology and allelopathic effects. 2018. Keeling. C.I.; Lewis, A.R.; Kolotelo, D.; Russell, J.H.; Kermode, A.R. Can. J. For. Res. 48: 1515–1525.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39414

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1139/cjfr-2018-0221

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé

L’enveloppe des graines du sapin (Abies), de la pruche (Tsuga) et du thuya (Thuja) contient des vésicules résinifères remplies de terpénoïdes. Bien que l’information concernant la morphologie et l’allélopathie de ces vésicules soit limitée, les dommages qu’ils causent durant le conditionnement des graines peuvent avoir un impact négatif sur le succès de germination. Nous avons étudié la morphologie des vésicules résinifères des graines du thuya géant (Thuja plicata Donn ex D. Don), du thuya occidental (Thuja occidentalis L.), du sapin gracieux (Abies amabilis Douglas ex J. Forbes), du sapin baumier (Abies balsamea (L.) Mill.), du sapin grandissime (Abies grandis (Douglas ex D. Don) Lindl) et du sapin subalpin (Abies lasiocarpa (Hook.) Nutt.) à l’aide de l’imagerie par résonnance magnétique H-1 pour caractériser le volume, la forme et le nombre de vésicules résinifères. Des génotypes de thuya géant connus pour avoir différentes quantités de monoterpènes foliaires avaient aussi des différences correspondantes dans le volume de vésicules résinifères de leurs graines. Des tests de germination avec les espèces de pruche et de sapin, la pruche du Canada (Tsuga canadensis (L.) Carrière), la pruche subalpine (Tsuga mertensiana (Bong.) Carrière) et la pruche de l’Ouest (Tsuga heterophylla (Raf.) Sarg.) ont confirmé que les dommages causés par les vésicules résinifères avant la stratification (refroidissement humide) ont significativement réduit le taux de germination de la plupart des espèces. Des extraits de ces vésicules résinifères provenant d’espèces d’Abies et de Thuja ont fortement inhibé la germination des graines d’Arabidopsis Col-0 mais ont inhibé la germination de seulement un faible pourcentage des graines du mutant abi3-6 d’Arabidopsis insensible à l’acide abscisique. Les extraits de la résine provenant des espèces de Thuja étaient 10 fois plus efficaces que ceux des espèces d’Abies pour inhiber la germination d’Arabidopsis Col-0.

Dernière mise à jour :