Publications du Service canadien des forêts

Investigating the impact of overlying vegetation canopy structures on fire radiative power (FRP) retrieval through simulation and measurement. 2018. Roberts, G.; Wooster, M.J.; Lauret, N.; Gastellu-Etchegorry, J.-P.; Lynham, T.; McRae, D. Remote Sensing of Environment 217: 158-171.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39386

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.rse.2018.08.015

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les feux à l’échelle du paysage représentent un processus terrestre mondial très dynamique, qui modifie les propriétés structurelles et radiatives de surface et libère des aérosols et d’autres gaz présents à l'état de traces dans l’atmosphère. En règle générale, la puissance radiative du feu (FRP) est désormais déterminée à partir d’instruments polaires et géostationnaires, offrant ainsi un moyen d’estimer directement la consommation de carburant et la quantité d’émissions de gaz présents à l'état de traces et d’aérosols grâce aux observations tirées de la télédétection. La présente étude détaille la première analyse de l’impact du couvert végétal sur la détermination de la FRP, analyse qui est fondée sur des simulations de modèle de transfert radiatif 3D. Ces modèles fournissent des outils essentiels à la compréhension des interactions entre le rayonnement VIS émis par le soleil et le rayonnement LWIR émis par la Terre ainsi qu’entre la surface terrestre et l’atmosphère, notamment la détermination des effets atmosphériques sur les signaux relevés par télédétection.