Publications du Service canadien des forêts

Lichens contribute to open woodland stability in the boreal forest through detrimental effects on pine growth and root ectomycorrhizal development. 2019. Pacé, M.; Fenton, N.J.; Paré, D.; Stefani, F.O.P.; Massicotte, H.B.; Tackaberry, L.E.; Bergeron, Y. Functional Ecology.

Année : 2019

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39211

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s10021-018-0262-0

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cet article, les chercheurs ont étudié l’effet du milieu de croissance sur la germination et la croissance du pin gris. Ainsi, que ce soit en serres ou au champ, la germination des pins gris était peu affectée par le milieu de croissance, mais sa croissance était significativement plus élevée dans les milieux avec des mousses que dans ceux avec des lichens. En effet, les milieux avec des lichens fournissaient moins de nutriments aux semis et ne favorisaient pas la formation de mycorhizes, des champignons qui sont bénéfiques au développement et à la croissance des arbres.

Au cours des 50 dernières années, les forêts ouvertes de lichens ont augmenté dans la forêt boréale. À la lumière de cette étude, les chercheurs concluent que les lichens limitent la croissance des semis de pins, favorisant ainsi l’expansion des forêts ouvertes de lichens.