Publications du Service canadien des forêts

Guidelines for the use and interpretation of palaeofire reconstructions based on various archives and proxies. 2018. Remy, C.; Fouquemberg, C.; Asselin, H.; Andrieux, B.; Magnan, G.; Brossier, B.; Grondin, P.; Bergeron, Y.; Talon, B.; Girardin, M.; Blarquez, O.; Bajolle, L.; Ali, A.A. Quaternary Science Reviews 193: 312-322.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39206

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1016/j.quascirev.2018.06.010

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cet article, les chercheurs ont comparé différentes méthodes permettant de reconstruire l’historique des feux dans la forêt boréale de l’Amérique du Nord. Voici les principaux constats : - l’analyse des cernes d’arbres s’est avérée la meilleure méthode pour reconstruire l’histoire récente des feux (moins de 1 000 ans); - pour des périodes dépassant 1 000 ans, l’analyse des charbons de bois dans le fond des lacs convient le mieux; - pour établir l’historique d’un feu spécifique, l’étude des charbons de bois dans la tourbe et les sols est la méthode la plus appropriée.

Dernière mise à jour :