Publications du Service canadien des forêts

Current and projected cumulative impacts of fire, drought, and insects on timber volumes across Canada. 2018. Boucher, D.; Boulanger, Y.; Aubin, I.; Bernier, P.Y.; Beaudoin, A. Guindon, L. Gauthier, S. Ecol. Appl. 28:1245-1259.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39205

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1002/eap.1724

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont simulé l’évolution de l’impact de quatre perturbations naturelles (feu, dendroctone du pin ponderosa, tordeuse des bourgeons de l’épinette et sécheresse) sur les volumes de bois, et ce, selon un scénario de changements climatiques pessimiste. Pour l’ensemble de la période étudiée (1981-2100), les volumes à risque associés au dendroctone du pin ponderosa, au feu et à la sécheresse ont augmenté, tandis que ceux exposés à la tordeuse des bourgeons de l’épinette ont diminué. L’effet cumulatif de ces changements pourrait avoir des impacts importants pour la période 2011-2041, particulièrement pour le centre du Canada et le centre du Québec. Pour la période 2071-2100, la quasi-totalité des volumes de bois du Canada (90-100 %) risque d’être touchée par une perturbation. Cela constitue un volume à risque six fois plus élevé que pour la période 1981-2010. Toujours selon cette étude, à la fin du XXIe siècle, les volumes dans le centre et l’est du Canada qui ne seraient pas exposés à une perturbation seraient inférieurs au volume actuel récolté. À la lumière de ces résultats, les chercheurs concluent qu’il serait difficile de maintenir les taux de récolte à leur niveau actuel sans mettre en place des mesures régionales d’adaptation.

Dernière mise à jour :