Publications du Service canadien des forêts

Positive and negative density-dependence and boom-bust dynamics in enemy-victim populations: a mountain pine beetle case study. 2017. Goodman, D.W.; Cooke, B.J.; Lewis, M.A. Theoretical Ecology 10(2):255-267.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 39191

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1007/s12080-017-0327-2

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Une infestation de dendroctone du pin ponderosa qui a débuté en Colombie-Britannique au début des années 1990 a entraîné la perte de millions d'hectares de forêt. Les facteurs à l'origine de l'expansion et du déclin des populations de dendroctones ne sont pas entièrement compris. Dans cette étude, les auteurs ont développé un modèle mathématique pour étudier comment les populations de coléoptères changent à court terme lorsque ceux-ci attaquent les arbres. Les arbres peuvent initialement se défendre en produisant une résine toxique, mais leurs défenses naturelles peuvent être anéanties lorsque de plus en plus de coléoptères commencent à s'en nourrir. Au fur et à mesure que de nouveaux coléoptères éclosent et que leur population continue d'augmenter, ceux-ci sont confrontés à une concurrence croissante entre eux pour la nourriture. Les modèles précédents ne tenaient pas compte de l'effet de la concurrence des coléoptères. Avec leur modèle, les auteurs ont découvert qu'à court terme, il peut y avoir une dynamique de croissance et de déclin dans les populations de dendroctones du pin ponderosa, ce que les modèles précédents n'étaient pas en mesure de prévoir. Les résultats de cette étude suggèrent qu'il pourrait être possible de provoquer l'effondrement des populations de dendroctones du pin ponderosa en supprimant certains de leurs arbres hôtes potentiels et en forçant ceux-ci à s'entasser sur les arbres restants.