Publications du Service canadien des forêts

Potentiel d’atténuation au moyen de la bioénergie: raffinage des émissions déplacées de sources thermiques et électriques en Colombie-Britannique. 2018. Smyth, C., Howard, C. Ressources naturelles Canada, Service canadien des forêts, Centre de foresterie du Pacifique, Rapport d’information BC-X-442. 13 p.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 39190

La langue : Français

Séries : Rapport d'information (CFP - Victoria)

Disponibilité : PDF (télécharger)

Sélectionner

Résumé

Dans une étude nationale antérieure, l’on s’est penché sur le potentiel d’atténuation avec de la bioénergie produite par la combustion des résidus de récolte. Dans la présente étude, l’on examine la façon dont les émissions déplacées estimatives en Colombie-Britannique peuvent évoluer au moyen de la bioénergie, en comparaison avec l’étude antérieure, si l’on raffine la répartition spatiale du mélange de carburant utilisé, ainsi que la demande en énergie. Le raffinage spatial des carburants pour l’ensemble de la province s’est traduit par un plus haut potentiel d’atténuation, ce qui relevait de la plus forte demande provenant des installations industrielles des régions peu peuplées. Nous avons également évalué la façon dont une haute taxe carbone pourrait possiblement influer sur le potentiel d’atténuation avec la bioénergie, en utilisant les prévisions liées aux sources de carburant et à la demande en énergie d’un autre modèle de future taxe carbone. Lorsque comparé à l’étude nationale antérieure, ce scénario se traduit par un moins grand potentiel d’atténuation, ce qui repose sur le passage du mélange de carburant prévu à un autre à plus faibles émissions. Cette analyse démontre que l’utilisation des résidus de récolte comme bioénergie en Colombie-Britannique a le potentiel d’atténuer la façon dont les changements climatiques influent sur le secteur forestier, grâce à la réduction des émissions de carbone, surtout lorsque l’on a recours aux résidus de récolte pour répondre à la demande en énergie des installations industrielles de l’ensemble de la province.

Également disponible sous le titre :
Bioenergy Mitigation Potential: Refining Displaced Emissions from British Columbia’s Heat and Electricity Production (Anglais)