Publications du Service canadien des forêts

Forest overstory composition and seedling height influence defoliation of understory regeneration by spruce budworm. Nie, Z.; MacLean, D.A.; Taylor, A.R. 2018. Forest Ecology and Management 409: 353-360.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 39172

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1016/j.foreco.2017.11.033

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Une quantité plus grande de feuillus dans les peuplements réduit la défoliation des sapins baumiers (Abies balsamea (L.) Mill.) de l’étage dominant causée par la tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana Clem.). Afin de déterminer si un contenu plus élevé en feuillus réduit aussi la défoliation et la mortalité du sapin baumier en régénération de différentes hauteurs durant une infestation de la tordeuse, un échantillonnage de 36 placettes représentant trois catégories de contenu en feuillus (de 0 % à 25 %, de 40 % à 65 % et de 75 % à 95 %) a été réalisé dans un gradient de peuplements de sapins et de feuillus. L’échantillonnage de 27 placettes a été réalisé dans 9 peuplements près d’Amqui, au Québec, à un stade précoce d’une infestation (3 ans de défoliation), et l’échantillonnage de 9 placettes a été réalisé dans 3 peuplements de la Côte-Nord du Québec à un stade ultérieur (7 ans de défoliation). Des modèles linéaires à effets mixtes et à mesures répétées (années) ont été utilisés pour analyser les différences au chapitre de la défoliation du sapin en régénération en fonction du contenu en feuillus, de 6 classes de hauteur et de 3 années (2013, 2014, 2015). Dans les placettes d’Amqui, la défoliation du sapin en régénération était fortement liée à tous les facteurs et termes d’interaction, sauf pour le contenu en feuillus, tandis que dans les placettes de la Côte-Nord, la défoliation était étroitement liée à tous les facteurs et aux termes d’interaction entre le contenu en feuillus et la classe de hauteur et entre le contenu en feuillus et les années. Dans les placettes de la Côte-Nord, le taux de défoliation du sapin baumier en régénération était plus élevé de 85 % dans les peuplements dominés par les résineux que dans les peuplements dominés par les feuillus en 2013 et 2014, lorsque l’infestation de la tordeuse des bourgeons était grave. Le taux de défoliation était au moins 10 % plus élevé pour les arbres en régénération d’une hauteur de plus de 30 cm que pour les plus petits arbres en régénération dans les placettes d’Amqui en 2015, et au moins 15 % plus élevé dans les placettes de la Côte-Nord. De façon générale, le sapin baumier en régénération dans les peuplements dominés par les résineux était plus touché que dans les peuplements dominés par les feuillus lorsque la défoliation était importante, et les arbres en régénération de plus de 30 cm était plus touchés que les petits.

Résumé en langage clair et simple

Cette étude examine l’influence de la composition de la strate arborescente des forêts et de la hauteur des semis sur la vulnérabilité du sapin baumier (Abies balsamea) en régénération à la défoliation et à la mortalité causées par la tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana) durant une infestation. Au moyen d’un échantillon de 36 placettes forestières englobant un éventail de conditions liées à une infestation de la tordeuse des bourgeons de l’épinette, l’étude a révélé que le sapin baumier en régénération dans les peuplements dominés par des feuillus était moins touché par la défoliation, et que les grands arbres en régénération (hauteur de plus de 30 cm) subissaient moins de défoliation et de mortalité que les petits.