Publications du Service canadien des forêts

Linking stream ecosystem integrity to catchment and reach conditions in an intensively managed forest landscape. 2018. Erdozain, M.; Kidd, K.; Kreutzweiser, D.; Sibley, P. Ecosphere 9(5): e02278.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39166

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1002/ecs2.2278

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

L’article présente un grand projet de recherche sur le terrain appuyé par le CRSNG dans lequel RNCan et le SCF ont joué un rôle essentiel. Nous avons travaillé étroitement sur les terres d’un partenaire industriel, JD Irving, afin de mener une évaluation exhaustive de la qualité de l’eau et des extrémités biologiques dans les courants des eaux d’amont d’une zone forestière gérée de manière intensive au Nouveau-Brunswick. Nous avons trouvé qu’à mesure que l’intensité de la gestion forestière augmentait, d’une gestion de coupe partielle de feuillus à des coupes à blanc et à des plantations de conifères très entretenues, la qualité des divers aspects des habitats aquatiques se dégradait. Presque tous les effets en lien avec l’habitat étaient associés aux routes ou aux franchissements de routes plutôt qu’à la gestion forestière en elle-même. Malgré la détérioration de la qualité de l’eau et de l’habitat aquatique sur des sites gérés de manière intensive, rien n’indiquait une dégradation biologique. L’étude a été unique ou complémentaire aux travaux précédents, en cela qu’elle a intégré une série d’indicateurs écologiques et qu’elle a été menée dans un écosystème forestier géré de manière intensive.