Publications du Service canadien des forêts

Effect of topography on persistent fire refugia of the Canadian Rocky Mountains. 2018. Rogeau, M.-P.; Barber, Q.E.; Parisien, M.-A. Forests 9(6):285.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie du Nord

Numéro de catalogue : 39153

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (télécharger)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.3390/f9060285

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans les montagnes Rocheuses en Alberta, des peuplements forestiers ont échappé aux feux de forêt pendant des siècles. Ces parcelles de vieille forêt jouent un rôle important et aident les écosystèmes forestiers des montagnes à se rétablir après une perturbation. Malheureusement, un grand nombre de ces peuplements, appelés refuges du feu, ont disparu au cours des dernières années, lors de graves incendies étendus. Les auteurs ont réalisé une étude afin de mieux comprendre quelles caractéristiques topographiques aident les refuges du feu à survivre dans les Rocheuses de l’Alberta. Ils ont découvert que les refuges du feu étaient plus susceptibles que d’autres peuplements forestiers d’être situés sur des élévations et sur des pentes moins ensoleillées. Les refuges du feu étaient aussi plus susceptibles d’être isolés des autres peuplements forestiers par des crêtes rocheuses, des lacs ou des terres humides et d’être situés à moins de 5 km des rivières. Les facteurs tels que la sécheresse, les conditions changeantes de vent et les températures plus chaudes, combinés aux conséquences imprévues des politiques de gestion des incendies au cours de plusieurs décennies pour empêcher et enrayer les feux de forêt, produisent de graves incendies importants qui laissent peu de vestiges non brûlés. Les résultats de cette recherche offrent une référence pour comparer les tendances futures.