Publications du Service canadien des forêts

Spruce budworm dispersal. Johns, R.C., and Owens, E. 2018. NRCan Making a Difference 17E.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 39119

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (télécharger)

Résumé

N/A

Résumé en langage clair et simple

À la fin de juillet 2016, de forts vents ont balayé des billions de papillons de la tordeuse des bourgeons de l’épinette de leur aire d’infestation dans l’est du Québec jusque dans la région de l’Atlantique. Les papillons étaient si nombreux que le phénomène a été détecté par le radar météorologique d’Environnement Canada. Le programme de science citoyenne « Pisteurs de tordeuses » a été mis en place en 2015 pour aider les scientifiques à mieux comprendre la façon dont ces phénomènes de dispersion de masse pourraient influencer l’apparition et la propagation des infestations de tordeuses. Même si, en 2016, la majorité des papillons se sont retrouvés dans le nord est du Nouveau Brunswick, des participants au programme de science citoyenne ont déterminé que la dispersion des papillons de la tordeuse des bourgeons de l’épinette s’est probablement étendue aussi loin qu’au Cap Breton, en Nouvelle Écosse, et dans le Maine, aux États Unis. La compréhension de la façon dont les populations de tordeuses des bourgeons de l’épinette se répandent pendant les infestations constitue un élément clé de l’élaboration de la stratégie d’intervention précoce utilisée pour restreindre la propagation de la tordeuse au Canada atlantique.

Dernière mise à jour :