Publications du Service canadien des forêts

Monoterpenyl esters in juvenile mountain pine beetle and sex-specific release of the aggregation pheromone trans-verbenol. 2018. Chiu, C.C.; Keeling, C.I.; Bohlmann, F. Proc. Natl. Acad. Sci USA 115: 3652-3657.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39105

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1073/pnas.1722380115

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Au début de leurs attaques sur les pins, les femelles du dendroctone du pin ponderosa produisent une phéromone qui attire d'autres coléoptères pour coordonner une attaque massive. Cette phéromone d'agrégation, trans-verbénol, est fabriquée à partir d'une substance présente dans la résine de pin (α-pinène).

Dans cette étude, les chercheurs ont démontré que les mâles et les femelles du dendroctone du pin ponderosa séquestraient d'autres produits chimiques au cours de leur développement dans l'arbre (oléate de verbényle et palmitate de verbényle). La séquestration de ces substances, plus importante chez les femelles que chez les mâles, peut permettre aux femelles pionnières de libérer rapidement la phéromone d'agrégation sans avoir besoin de la produire à partir de la résine du nouvel hôte. Cela peut donner aux coléoptères une longueur d'avance avant que l'arbre hôte initie sa réponse de défense.

Cette étude permet de mieux comprendre l’interaction entre l’insecte et son hôte, ce qui pourrait servir au développement d’outils de contrôle.

Dernière mise à jour :