Publications du Service canadien des forêts

Optical Properties of Dissolved Organic Matter and Their Relation to Mercury Concentrations in Water and Biota Across a Remote Freshwater Drainage Basin. 2018. Lescord, G.L.; Emilson, E.J.S.; Johnston, T.A.; Branfireun, B.A.; Gunn, J.M. Environmental Science & Technology: http://10.1021/acs.est.7b05348.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Grands Lacs

Numéro de catalogue : 39070

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1021/acs.est.7b05348

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

La matière organique dissoute (MOD) se compose de divers éléments à base de carbone dont la taille et la structure varient, et dont les interactions avec le mercure (Hg) circulant dans les systèmes aquatiques sont complexes. Alors que de nombreuses études ont examiné la relation entre les concentrations de carbone organique dissous (COD) et la bioaccumulation de méthylemercure, peu d’études se sont intéressées aux effets de la composition de la MOD (p. ex. le contenu en protéine, la polycondensation). La présente étude vise à examiner les relations entre la quantité totale de méthylemercure dans l’eau, les invertébrés et les poissons, et les mesures optiques de la composition de la MOD provenant de 47 lacs et rivières d’un bassin versant boréal. Les résultats ont montré un total aqueux de mercure élevé dans les systèmes ayant davantage de MOD terrestre et une concentration de COD élevée, possiblement en raison de l’accroissement du transport dans les régions forestières en amont et riveraines. Le méthylemercure en biote était entièrement lié à la quantité de MOD à base de microbes et, dans certains cas, à la proportion de MOD labile et semblable aux protéines. Ces résultats indiquent que l’augmentation de la bioaccumulation de mercure dépend de la disponibilité de MOD labile, possiblement en raison de l’accroissement de la méthylation. La composition de la MOD expliquait 68 % de variabilité supérieure dans les eaux de surface et 54 % dans les poissons de grande taille, par rapport au COD seul. Ces résultats montrent que les mesures optiques des caractéristiques de la MOD sont un outil précieux pour comprendre la biogéochimie du mercure dans la MOD dans les bassins versants forestiers.

Dernière mise à jour :