Publications du Service canadien des forêts

Assessing the potential of genotyping-by-sequencing-derived single nucleotide polymorphisms to identify the geographic origins of intercepted gypsy moth (Lymantria dispar) specimens: A proof-of-concept study. 2018. Picq, S.; Keena, M.; Havill, N.; Stewart, D.; Pouliot, E.; Boyle, B.; Levesque, R.C.; Hamelin, R.C.; Cusson, M. Evol. Appl. 11: 328-339.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39063

Langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI (identifiant d'objet numérique) : 10.1111/eva.12559

† Ce site peut exiger des frais.

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs présentent des tests diagnostiques moléculaires capables de distinguer l’origine géographique des spongieuses asiatiques interceptées sur des navires provenant de l’étranger afin de développer des mesures réglementaires en conséquence pour prévenir les introductions de ce ravageur forestier exotique.

La spongieuse asiatique est un insecte défoliateur d’importance qui s’attaque à un plus grand éventail de conifères et de feuillus que la spongieuse européenne, laquelle est déjà établie en Amérique du Nord. Contrairement aux femelles de la spongieuse européenne, celles de la spongieuse asiatique sont capables de voler et peuvent ainsi rapidement coloniser un grand territoire.

Prévenir l’introduction de la spongieuse asiatique en Amérique du Nord est une priorité, car cela aurait des impacts économiques et écologiques majeurs.

Programmes de financement

  • Initiative de recherche et développement en génomique
Assessing the potential of genotyping-by-sequencing-derived single nucleotide polymorphisms to identify the geographic origins of intercepted gypsy moth (_Lymantria dispar_) specimens: A proof-of-concept study
Dernière mise à jour :