Publications du Service canadien des forêts

Production of an Individual Tree Species Map for Forest Inventory in a Complex Forest Setting and Lessons Learned . 2017. Leckie,D.G.; Gougeon,F.; McQueen, R.; Oddleifson, K.; Hughes, N.; Walsworth, N.; Gray, S. Canadian Journal of Remote Sensing, 43:2, 140-167.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie du Pacifique

Numéro de catalogue : 39053

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1080/07038992.2017.1286974

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Un essai de délinéation automatique d'arbres individuels et de classification en espèce utilisant de l'imagerie multispectrale de 40 cm pour un site de 228 km2 situé au centre-est de l'Ontario donne une perspective des complications et de l'efficacité d'une telle approche quand elle est appliquée à une forêt mixte complexe. La délinéation des arbres fut raisonnablement efficace avec peu d'omissions et 77% des délinéations automatisées d'arbres (isols) furent considérées avoir une bonne correspondance avec les délinéations de vérification terrain. Cependant, il y eu quelques entorses comme le regroupement de plusieurs arbres dans une seule délinéation, de pauvres séparations en bordure de certains peuplements, et des sur-séparations mineures (plusieurs «isols» par arbre). Les caractéristiques spectrales de 18 espèces indiquent une variabilité considérable à même l'espèce et un chevauchement des signatures. Pour pallier à cela, plusieurs sous-classes spectrales furent crées pour certaines espèces et le site fut divisé en larges zones (et d'autres plus localisées) qui pour des raisons écologiques avaient un nombre restreint d'espèces. L'exactitude cartographique et l'exactitude de classification d'arbres délinéés manuellement pour la zone de classification principale furent typiquement de l'ordre de 40 à 85%. Pour une zone plus simple de 8 espèces, l'exactitude de classification des arbres délinéés manuellement fut de 76% en moyenne. Des améliorations possibles sont discutées. Indépendamment de la sophistication des techniques utilisées, la production de cartes d'essences d'arbres individuels en forêt complexe demandera toujours une utilisation judicieuse de jugement et d'intervention humaines.