Publications du Service canadien des forêts

Twenty-eight years of changes in landscape heterogeneity of mixedwood boreal forest under management in Quebec, Canada. 2018. Molina, E.; Valeria, O.; De Grandpré, L. Can. J. Remote Sens. 44: 26-39.

Année : 2018

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 39034

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1080/07038992.2017.1396447

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé

Les régimes des perturbations naturelles et anthropiques dans les forêts boréales mixtes du nord ouest du Québec ont modifié l’hétérogénéité du paysage en termes de composition et de configuration. L’objectif de cette étude était d’évaluer l’hétérogénéité (composition et configuration) d’un territoire de 78,000 km2 de la forêt boréale mixte aménagée au cours des dernières décennies en utilisant des images Landsat de 1985 à 2013. Les classes de couvertures forestières Résineux, Résineux mélangés, Feuillus mélangés et Feuillus ont été différenciées à l’aide d’une méthode de classification basée sur l’identification d’objets (précision >80.2, coefficient Kappa >0.7). En outre, cinq paramètres (superficie moyenne, indice de la taille de la plus grande parcelle, pourcentage du paysage de l’aire centrale, dimension fractale entre périmètre et surface et indice d’agrégation) ont été calculés. Les résultats de cette étude ont montré que la classe Résineux, domine la mosaïque et représente un tiers de la zone d’étude. Nonobstant, cette même classe a enregistré la plus forte diminution au cours de la période d’évaluation avec une réduction de 35% de sa superficie initiale au taux de 1,7% par an. Les paramètres indiquent que l’aménagement forestier au cours des dernières années a produit un paysage plus hétérogène en 2013, contrairement au paysage en 1985. Ces résultats indiquent que les forêts anciennes résineuses et influencées par le feu qui dominaient auparavant le paysage dans le nord-ouest du Québec ont été transformées par les pratiques forestières en un paysage plus hétérogène.

Résumé en langage clair et simple

Les résultats de cette étude démontrent que les paysages du nord-ouest québécois façonnés par les feux et dominés par les vieilles forêts de conifères ont été transformés par les pratiques forestières entre 1985 et 2013. Ces paysages sont devenus plus hétérogènes.

Le but de ces travaux était d’évaluer les variations de l’hétérogénéité dans 78 000 km2 de forêt boréale mixte aménagée durant les dernières décennies. Les chercheurs ont utilisé des images satellitaires Landsat pour étudier les changements du paysage.

Les chercheurs ont divisé le couvert forestier en quatre classes : conifère, mixte-conifère, mixte-feuillu et feuillu. Bien que la classe « conifère » soit dominante (le tiers de la région étudiée), c’est cette classe qui montre le plus grand déclin, soit une diminution de 35 % de sa superficie initiale.