Publications du Service canadien des forêts

Sampling procedures and adult sex ratios in spruce budworm. 2015. Rhainds, M.; Heard, S.B. Entomologia Experimentalis et Applicata 154: 91-101.

Année : 2015

Disponible au : Centre de foresterie de l'Atlantique

Numéro de catalogue : 38988

La langue : Anglais

Disponibilité : PDF (demande par courriel)

Disponible sur le site Web de la revue ou du journal.
DOI : 10.1111/eea.12257

† Ce site peut exiger des frais.

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Les données historiques recueillies dans les années 1970 dans le Canada atlantique et portant sur les rapports des sexes des tordeuses des bourgeons de l’épinette adultes ont été regroupées. Les rapports 1:1 observés chez les adultes fraîchement émergés (pupes prélevées sur le terrain, sur des arbres traités à l’insecticide) donnent à penser qu’il y a autant de mâles que de femelles au moment de l’émergence. Les méthodes d’échantillonnage ciblant les adultes en vol (pièges lumineux dans le couvert forestier, pièges Malaise) étaient fortement biaisées en faveur des mâles, et ce, probablement parce que les mâles sont plus actifs que les femelles. Les méthodes ciblant les migrants (plateformes d’observation, relevés aériens), en revanche, ont capturé un nombre considérablement plus élevé de femelles que de mâles. L’absence d’outils de surveillance des migrants qui soient pratiques sur le plan logistique limite notre compréhension du rôle de la migration sur la dynamique des populations et encore plus notre capacité de prévoir la défoliation. Un réseau de pièges à succion, tel que celui utilisé pour d’autres papillons nocturnes migrants, semble être la seule méthode réaliste de surveillance des tordeuses des bourgeons migrantes dans le futur.