Publications du Service canadien des forêts

Comparative toxicity of the nonsteroidal ecdysone agonists tebufenozide and methoxyfenozide to early and late larval instars of the whitemarked tussock moth, Orgyia leucostigma. 2017. Dallaire, F.; Cusson, M. J. ent. Soc. Ont. 148: 6-12.

Année : 2017

Disponible au : Centre de foresterie des Laurentides

Numéro de catalogue : 38835

La langue : Anglais

Disponibilité au SCF : PDF (demande par courriel)

Sélectionner

Résumé en langage clair et simple

Dans cette étude, les chercheurs ont évalué la toxicité de deux insecticides (le tébufénozide et le méthoxyfenozide) sur la chenille à houppes blanches. Le méthoxyfénozide a été de 9 à 22 fois plus efficace pour tuer les larves de cet insecte au deuxième et au quatrième stade de leur développement, respectivement. En contrepartie, le tébufenozide n’a pas engendré de mortalité supérieure à 70 % sur des larves au quatrième stade, et ce, même à de fortes doses.

À la lumière de ces résultats, les chercheurs concluent que le mécanisme conférant une résistance pour le tébufénozide chez les larves plus âgées est soit moins efficace, soit totalement inefficace dans le cas du méthoxyfénozide.